DIRECT. Affaire Bygmalion : Nicolas Sarkozy déplore une "injustice" après sa condamnation à un an de prison ferme

L'ancien président de la République a été reconnu coupable de financement illégal de sa campagne électorale de 2012, mercredi.

L\'ancien président Nicolas Sarkozy arrive à l\'audience du procès Bygmalion au tribunal de Paris, le 15 juin 2021.
L'ancien président Nicolas Sarkozy arrive à l'audience du procès Bygmalion au tribunal de Paris, le 15 juin 2021. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)
Ce qu'il faut savoir

"Chacun peut un jour se trouver confronté à l'injustice." Nicolas Sarkozy a accusé le tribunal correctionel de Paris d'avoir "bafoué" le droit, jeudi 30 septembre, après sa condamnation à un an de prison ferme pour financement illégal de sa campagne électorale de 2012 dans le cadre de l'affaire Bygmalion"J'irai jusqu'au bout", a-t-il écrit dans un communiqué, confirmant avoir fait appel de cette décision. Suivez notre direct.

Une peine sévère pour Nicolas Sarkozy ? "Le président Sarkozy n'a jamais demandé à être mieux traité qu'un autre, mais n'a aucune raison de l'être moins bien, a fait valoir l'avocat de l'ancien président, Thierry Herzog. La peine prononcée est le maximum de la peine encourue alors même que jamais une juridiction ne peut envisager une sanction maximum lorsque le prévenu n'a jamais été condamné, ce qui est son cas aujourd'hui."

Treize autres prévenus condamnés. Ces anciens cadres de l'agence de communication et de l'UMP étaient poursuivis pour "faux", "usage de faux", "abus de confiance" ou "escroquerie". Ils ont tous été condamnés de 24 à 42 mois de prison, dont 12 à 24 mois de sursis. Des peines qu'ils effectueront tous avec un bracelet électronique. 

Jérôme Lavrilleux condamné à deux ans ferme. L'ancien directeur adjoint de la campagne présidentielle de 2012, Jérôme Lavrilleux, a lui été condamné à trois ans de prison dont un avec sursis par le tribunal correctionnel de Paris. Il est également condamné à une peine d'inéligibilité de trois ans.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #BYGMALION

20h01 : Il est 20 heures, voici les principaux titres :

• "Je demande simplement que le droit soit appliqué pour moi comme pour n'importe quel autre justiciable", écrit Nicolas Sarkozy, qui fait appel de sa condamnation à un an de prison ferme pour le "financement illégal" de sa campagne de 2012.

• Jean Castex doit annoncer ce soir de nouvelles mesures pour aider les Français à faire face à la flambée des prix de l'énergie. Nous expliquons dans cet article pourquoi le gouvernement surveille de près la hausse des prix du gaz, de l'électricité et des carburants.

• Depuis ce matin, les adolescents âgés de 12 et 2 mois doivent présenter un pass sanitaire pour entrer au cinéma, dans un café ou pour des sorties scolaires.

• L'Olympique Lyonnais reçoit les Danois de Brondby au Groupama Stadium pour la deuxième journée de la phase de groupes de Ligue Europa. Suivez le match en direct avec franceinfo sport.

19h57 : "Je demande simplement que le droit soit appliqué pour moi comme pour n'importe quel autre justiciable", écrit Nicolas Sarkozy sur Twitter, qui fait appel de sa condamnation à un an de prison ferme.

18h01 : Il est 18 heures, nous faisons un nouveau point sur l'actualité de la journée :

L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy a été condamné à un an de prison ferme pour le "financement illégal" de sa campagne de 2012. Il va faire appel de ce jugement.


Depuis ce matin, les adolescents âgés de 12 et 2 mois doivent présenter un pass sanitaire pour entrer au cinéma, dans un café ou pour des sorties scolaires.

• Le nombre de morts sur les routes a diminué de 18,7% en dix ans, selon un bilan de la Sécurité routière


#ASSURANCE_CHÔMAGE Le décret durcissant à partir de demain le calcul de l'allocation chômage est paru au Journal officiel. Jeune diplômé, cadre, travailleur précaire… Voici ce que la réforme change pour vous

14h41 : "Une sévérité aussi inhabituelle qu'exorbitante", a réagi Bruno Retailleau, président du groupe LR au Sénat, après la condamnation de Nicolas Sarkozy. "Je veux réaffirmer tout mon soutien et mon affection à l'égard de Nicolas Sarkozy", a écrit Damien Abad, président du groupe LR à l'Assemblée nationale.

14h05 : Il est 14 heures, nous faisons un nouveau point sur l'actualité de la journée :

L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy a été condamné à un an de prison ferme pour le "financement illégal" de sa campagne de 2012. Il va faire appel de ce jugement.


A partir d'aujourd'hui, les adolescents devront présenter un pass sanitaire pour entrer au cinéma, dans un café ou pour des sorties scolaires.

• Le nombre de morts sur les routes a diminué de 18,7% en dix ans, selon un bilan de la Sécurité routière


#ASSURANCE_CHÔMAGE Le décret durcissant à partir de demain le calcul de l'allocation chômage est paru au Journal officiel. "Ce que fait ce gouvernement est un entêtement politique sur le dos des travailleurs et chômeurs les plus précaires", a dénoncé Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, sur franceinfo.

13h51 : Les dépassements des frais de campagne de Nicolas Sarkozy sont "un crachat à l'égard des citoyens et de la loi", selon l'avocat William Bourdon, spécialisé dans les affaires de corruption.

13h53 : Plusieurs candidats de droite à la présidentielle (ou à l’investiture des Républicains) ont réagi à la condamnation de Nicolas Sarkozy. C'est le cas de Valérie Pécresse et Xavier Bertrand.

13h15 : "Je suis fatigué de tout ça et je ne pense pas faire appel", a annoncé de son côté Jérôme Lavrilleux, ancien directeur adjoint de campagne de Nicolas Sarkozy, condamné à trois ans de prison dont un avec sursis par le tribunal correctionnel de Paris, dans le procès dit Bygmalion.

12h32 : "Il a triché pour être élu. La République s'honore de pouvoir juger les puissants. Il n'y a pas d'impunité dans ce pays", a réagi de son côté Julien Bayou, secrétaire national d'EELV.

12h38 : "Soutien et amitié au président Nicolas Sarkozy", a écrit sur Twitter Eric Ciotti, député Les Républicains et candidat à l'investiture de la droite pour la présidentielle de 2022.

12h39 : "Après une décision de justice qui ne va pas manquer de choquer beaucoup de nos compatriotes, je veux témoigner en mon nom et au nom des Républicains notre affection, notre soutien à Nicolas Sarkozy, ainsi que notre immense fierté de l'avoir eu comme président de la République", a réagi Christian Jacob, président de LR.

12h39 : Voici les premières réactions politiques à la condamnation jeudi de Nicolas Sarkozy dans l'affaire Bygmalion à la peine maximale d'un an de prison ferme pour financement illégal de sa campagne pour la présidentielle 2012.

12h07 : Nicolas Sarkozy "m'a demandé d'aller faire appel, ce que je ferai immédiatement en sortant d'ici", a déclaré à la presse l'avocat de l'ancien président.

12h17 : Nicolas Sarkozy va faire appel de sa condamnation pour le financement illégal de sa campagne de 2012, annonce son avocat, Thierry Herzog.

12h02 : Midi, faisons un nouveau point sur l'actualité de la journée :

L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy a été condamné à un an de prison ferme pour le "financement illégal" de sa campagne de 2012. Sa peine sera aménagée avec le port d'un bracelet électronique, a précisé le tribunal correctionnel de Paris.


A partir d'aujourd'hui, les adolescents devront présenter un pass sanitaire pour entrer au cinéma, dans un café ou pour des sorties scolaires.

Les décollages depuis les aéroports parisiens ont été suspendus ce matin du fait d'une panne "du système de traitement des plans de vol", a annoncé la direction générale de l'Aviation civile. "La panne a duré moins de 30 minutes" et le trafic reprend progressivement.

#ASSURANCE_CHÔMAGE Le décret durcissant à partir de demain le calcul de l'allocation chômage est paru aujourd'hui au Journal officiel. "Ce que fait ce gouvernement est un entêtement politique sur le dos des travailleurs et chômeurs les plus précaires", a dénoncé Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, sur franceinfo.

11h55 : Bonjour @Ronan, oui, le maire de Saint-Cyr-sur-Loire (Indre-et-Loire), Philippe Briand, a été condamné à deux ans de prison dont un an avec sursis, et à une peine d'inéligibilité de trois ans.

11h55 : Philippe Briand, maire de saint cyr sur loire est-il condamné ?

11h37 : La peine d'un an de prison ferme de Nicolas Sarkozy sera aménagée avec le port d'un bracelet électronique, a précisé le tribunal correctionnel de Paris.

11h33 : Nicolas Sarkozy est condamné à un an de prison ferme pour le "financement illégal" de sa campagne de 2012.

11h27 : L'ancien directeur adjoint de la campagne présidentielle de 2012, Jérôme Lavrilleux, est quant à lui condamné à trois ans de prison dont un an avec sursis. Il effectuera sa peine avec un bracelet électronique et est condamné à un peine d'inéligibilité de trois ans par le tribunal correctionnel de Paris.

11h29 : Les peines des personnes ayant comparu aux côtés de Nicolas Sarkozy lors du procès de l'affaire Bygmalion commencent à être prononcées. Franck Attal, l'ancien dirigeant de Bygmalion, est condamné à deux ans de prison dont un an avec sursis et à 100 000 euros d'amende.

10h55 : La présidente de la 11e chambre correctionnelle, Caroline Viguier, doit prononcer dans les prochaines minutes les peines à l'encontre de l'ancien président et des 13 personnes ayant comparu à ses côtés lors du procès de l'affaire Bygmalion.

10h52 : L'ancien président français Nicolas Sarkozy est reconnu coupable de "financement illégal" de sa campagne de 2012.

10h32 : Rappelons que le parquet a requis un an de prison, dont six mois avec sursis à l'encontre de l'ancien président Nicolas Sarkozy, pour "financement illégal de campagne".

10h34 : L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy est absent ce matin au tribunal correctionnel de Paris, où le jugement doit être rendu dans l'affaire Bygmalion.

Lors des cinq semaines de procès, en mai et juin, l'ancien chef de l'Etat n'est venu à l'audience qu'une seule fois, le jour de son interrogatoire.

10h07 : 9 heures, faisons un nouveau point sur l'actualité de la matinée :

A partir d'aujourd'hui, les adolescents français devront présenter un pass sanitaire pour entrer au cinéma, dans un café ou pour des sorties scolaires. Le gouvernement a annoncé hier qu'il allait proposer de pouvoir recourir à ce dispositif jusqu'à l'été prochain, selon la situation sanitaire.


Le décret durcissant à partir de demain le calcul de l'allocation chômage est paru aujourd'hui au Journal officiel. "Ce que fait ce gouvernement est un entêtement politique sur le dos des travailleurs et chômeurs les plus précaires", a dénoncé Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, sur franceinfo.


•Le tribunal correctionnel de Paris rend aujourd'hui sa décision dans l'affaire Bygmalion, après cinq semaines d'audience en mai et juin. Le verdict est attendu vers 10 heures.


• Les Jeux olympiques d'hiver de Pékin se tiendront sans spectateurs étrangers et seront donc réservés au public chinois en raison de la pandémie de Covid-19, a annoncé le CIO.

07h38 : Démarrons avec un premier point sur l'actualité :

Dès aujourd'hui, les Français âgés de 12 à 17 ans doivent présenter un pass sanitaire pour entrer au cinéma, au restaurant ou encore à la piscine. Le gouvernement a annoncé hier qu'il allait proposer de pouvoir recourir à ce dispositif jusqu'à l'été prochain en fonction de la situation sanitaire.


•Le tribunal correctionnel de Paris rend aujourd'hui sa décision dans l'affaire Bygmalion, après cinq semaines d'audience en mai et juin. Le verdict est attendu vers 10 heures.


• Les Jeux olympiques d'hiver de Pékin se tiendront sans spectateurs étrangers et seront donc réservés au public chinois en raison de la pandémie de Covid-19, a annoncé le CIO.


• Un tribunal de Los Angeles a décidé hier de la tutelle de Britney Spears à son père Jamie, conformément aux demandes de l'artiste.

19h57 : Bonjour @ProcèsBygmalion. Le jugement sera rendu le 30 septembre à 10 heures.

20h01 : Bonjour Franceinfo, quand sera rendu le jugement de Nicolas Sarkozy ? Merci.

07h09 : Nicolas Sarkozy sera-t-il condamné à de la prison ferme ? C'est en tout cas ce qu'a requis le parquet dans le cadre du procès Bygmalion, qui s'est achevé hier après un mois d'audiences au tribunal correctionnel de Paris. En attendant la décision des magistrats, qui doit être rendue le 30 septembre, nos journalistes reviennent sur cinq moments marquants.

L'ancien président Nicolas Sarkozy arrive à l'audience du procès Bygmalion au tribunal de Paris, le 15 juin 2021. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)(CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

20h21 : Le procès de Nicolas Sarkozy et de 13 autres prévenus dans l'affaire des dépenses excessives de la campagne présidentielle de l'ex-chef de l'Etat en 2012 s'est achevé ce soir. Le tribunal correctionnel de Paris a mis sa décision en délibéré au 30 septembre à 10 heures.

13h35 : Il est l'heure de faire point sur l'actualité :

• Les orages hier soir ont provoqué d'importantes inondations dans le centre de Reims. Les pompiers de la Marne ont procédé à 87 interventions dans la ville et ses alentours. L'Oise et la Somme ont également été touchés : Gérald Darmanin se rend à Beauvais, où une personne est portée disparue.

• La défense de Nicolas Sarkozy plaide sa relaxe au procès Bygmalion, soutenant qu'il "n'a commis aucun délit". Le parquet a requis un an de prison dont six mois avec sursis et une amende de 3 750 euros à l'encontre de l'ancien président.

•Quatre ans et demi après le quadruple meurtre de la famille Troadec à coups de pied de biche, Hubert Caouissin comparaît devant la cour d'assises de Loire-Atlantique. Il risque la réclusion à perpétuité.

• La jauge sera portée de 5 000 à 14 000 spectateurs au Stade de France pour la finale du Top 14 de rugby opposant vendredi soir Toulouse à La Rochelle, a annoncé Matignon.




11h56 : "Il n'a signé aucun devis, il n'a signé aucune facture, il a accepté toutes les restrictions qu'on lui demandées. Il est loin d'être un candidat hystérique, insatiable. Il est respectueux des valeurs de la justice", a plaidé Gesche Le Fur en soutenant que "faire des erreurs n'est pas un délit".

11h56 : "Nicolas Sarkozy n'a commis aucun délit", a soutenu l'avocate de l'ancien président en réclamant la relaxe de son client devant le tribunal correctionnel de Paris, au dernier jour du procès pour les dépenses excessives de sa campagne présidentielle de 2012.

(Arthur Nicholas Orchard / Hans Lucas via AFP)

05h59 : Il est temps de faire un dernier point sur l'actualité de cette soirée. Ce direct reprendra demain dès 6 heures du matin. En attendant, excellente nuit à toutes et à tous.


"Les mini concerts dans les bars et les restaurants seront possibles" à l'occasion de la Fête de la musique, annonce la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, sur franceinfo. Le port du masque reste recommandé dehors lors des attroupements et il est interdit de se regrouper à plus de dix personnes dans l'espace public.

Les soignants travaillant en Ehpad ne sont pas suffisamment vaccinés contre le Covid-19, estime le ministre de la Santé. Olivier Véran a brandi la menace de l'obligation vaccinale d'ici la fin de l'été si la situation n'évoluait pas.


• Une peine d'un an de prison, dont six mois ferme, a été requise devant le tribunal correctionnel de Paris à l'encontre de Nicolas Sarkozy dans le cadre de l'affaire sur le financement de sa campagne présidentielle en 2012.

22h09 : Il est déjà l'heure de faire un nouveau point sur l'actualité de cette soirée :

"Les mini concerts dans les bars et les restaurants seront possibles" à l'occasion de la Fête de la musique, annonce la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, sur franceinfo. Le port du masque reste recommandé dehors lors des attroupements et il est interdit de se regrouper à plus de dix personnes dans l'espace public.

• Une peine d'un an de prison, dont six mois ferme, a été requise devant le tribunal correctionnel de Paris à l'encontre de Nicolas Sarkozy dans le cadre de l'affaire sur le financement de sa campagne présidentielle en 2012.

• Plus de 535 000 élèves de première ont planché sur les épreuves anticipées de français cet après-midi. La philosophie était au programme des terminales ce matin. Retrouvez les sujets et les dernières informations dans notre direct.

• Trente départements sont désormais en alerte orange en raison des risques d'orages. Quatre départements de la côte atlantique sont par ailleurs en vigilance orange pour pluie et inondation, alors que le Rhône reste en vigilance orange canicule.

20h08 : Voici un premier point sur l'actualité de ce début de soirée :

"Les mini concerts dans les bars et les restaurants seront possibles" à l'occasion de la Fête de la musique, annonce la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, sur franceinfo. Le port du masque reste recommandé dehors lors des attroupements et il est interdit de se regrouper à plus de dix personnes dans l'espace public.


• Une peine d'un an de prison, dont six mois ferme, a été requise devant le tribunal correctionnel de Paris à l'encontre de Nicolas Sarkozy dans le cadre de l'affaire sur le financement de sa campagne présidentielle en 2012.

• Plus de 535 000 élèves de première ont planché sur les épreuves anticipées de français cet après-midi. La philosophie était au programme des terminales ce matin. Retrouvez les sujets et les dernières informations dans notre direct.

• Trente départements sont désormais en alerte orange en raison des risques d'orages. Quatre départements de la côte atlantique sont par ailleurs en vigilance orange pour pluie et inondation, alors que le Rhône reste en vigilance orange canicule.

18h13 : Il est 18 heures, c'est l'heure du point sur l'actu !

• Un an de prison, dont six mois ferme, requis devant le tribunal correctionnel de Paris à l'encontre de Nicolas Sarkozy dans le cadre de l'affaire sur le financement de sa campagne présidentielle en 2012.

• Plus de 535 000 élèves de première ont planché sur les épreuves anticipées de français cet après-midi. La philosophie était au programme des terminales ce matin. Retrouvez les sujets et les dernières informations dans notre direct.

• Trente départements sont désormais en alerte orange en raison des risques d'orages. Quatre départements de la côte atlantique sont par ailleurs en vigilance orange pour pluie et inondation, alors que le Rhône reste en vigilance orange canicule.

• Face aux récalcitrants, Olivier Véran menace de rendre la vaccination des soignants obligatoire "d'ici la fin de l'été". Le ministre de la Santé déplore la faible couverture vaccinale chez les soignants, notamment dans les Ehpad.


• Les gardes à vue du mari de Delphine Jubillar, de la mère et du beau-père de celui-ci sont prolongées de 24 heures, annonce le procureur de la République de Toulouse.

17h08 : Bonjour! La décision est prévue pour quand? Merci!

16h37 : Outre Nicolas Sarkozy, treize prévenus comparaissent devant le tribunal correctionnel, dont son directeur de campagne, Guillaume Lambert, des cadres de l'UMP, des experts-comptables, et les dirigeants de Bygmalion. Ilan Caro était récemment revenu sur le profil des prévenus.

Les 14 prévenus au procès de l'affaire Bygmalion. (JESSICA KOMGUEN / FRANCEINFO)

(JESSICA KOMGUEN / FRANCEINFO)

16h31 : De dix-huit mois à quatre ans de prison avec sursis ont par ailleurs été requis jeudi à l'encontre des 13 coprévenus jugés au côté de l'ancien chef de l'Etat Nicolas Sarkozy. Le parquet a demandé trois ans de prison avec sursis et 50 000 euros d'amende pour l'ex-directeur adjoint de la campagne, Jérôme Lavrilleux, seul à avoir reconnu la fraude.

16h29 : Nicolas Sarkozy, poursuivi pour "financement illégal de campagne", encourt également 3 750 d'amende pour les dépenses excessives de sa campagne présidentielle de 2012. A la fin du réquisitoire, les procureurs ont souligné la "totale désinvolture" de l'ex-chef de l'Etat dans la gestion des finances d'une campagne "en or massif", qui a coûté près du double du plafond autorisé.

16h35 : Un an de prison, dont six mois ferme, requis devant le tribunal correctionnel de Paris à l'encontre de Nicolas Sarkozy dans le cadre de l'affaire sur le financement de sa campagne présidentielle en 2012.

09h08 : "Nicolas Sarkozy a choisi une stratégie de défense qui est intenable, elle consiste à tordre la réalité des faits", estime Jean-François Copé au micro de France Inter. Les réquisitions du parquet dans cette affaire doivent être annoncées dans la journée.

19h15 : "J'étais président, chef du G20 et dans la campagne, je dirigeais la stratégie politique. Alors, l'organisation des meetings, la sono, les éclairages, je n'avais pas que cela à faire."


Nicolas Sarkozy était auditionné par le tribunal correctionnel de Paris dans le cadre de l'affaire Bygmalion aujourd'hui. L'ancien président, poursuivi pour "financement illégal de campagne", s'est défendu avec véhémence. Le compte-rendu de Mathilde Lemaire est à lire ici.