Affaire Baupin : cinq nouveaux témoignages de harcèlement sexuel

Trois semaines après les premières accusations de harcèlement sexuel et d'agression contre le député Denis Baupin, France Inter et Médiapart révèlent ce lundi cinq nouveaux témoignages de femmes visant à leur tour l'élu écologiste.

(L'élu écologiste Denis Baupin visé à nouveau par des accusations de harcèlement sexuel © MaxPPP)

France Inter et Médiapart révèlent ce lundi cinq nouveaux témoignages de femmes qui accusent à leur tour Denis Baupin, député écologiste et ancien vice-président de l'Assemblée nationale.

Parmi ces témoignages, celui de Geneviève Zdrojewski, qui travaillait dans les années 1990 au ministère de l'Environnement. Elle dénonce deux agressions de la part de Denis Baupin, alors conseiller de la ministre de l'Environnement, Dominique Voynet. Ces faits se seraient produits en 1997 et 1998.

La première fois, "Monsieur Baupin est entré dans mon bureau, de façon tout à fait inattendue, et il s'est jeté sur moi. Je me suis mise à crier. Il m’a dit: 'Arrête de crier, ta secrétaire va nous entendre' " , raconte Geneviève Zdrojewski. La deuxième fois, c'était dans les toilettes. "Il m’a plaquée contre le mur, avec les mains sur mes seins, et pour essayer de m’embrasser. Les deux fois, c’était brutal et sexuel" , selon Geneviève Zdrojewski, qui regrette aujourd'hui de ne pas avoir porté plainte à l'époque.

Le témoignage de Geneviève Zdrojewski : un reportage de Cyril Graziani
--'--
--'--

Une autre jeune dirigeante des Verts, qui a requis l'anonymat, rapporte une autre scène survenue en marge d'un repas avec les dirigeants du parti écologiste. Denis Baupin l'aurait conviée dans son bureau en prétextant avoir reçu un fax pour elle. "A peine entrée dans son bureau, c'est une pieuvre qui m'a sauté dessus. Il a essayé de m'embrasser par tous les moyens. Je me suis débattue" , dit-elle.

La jeune femme raconte surtout s'être enfuie du bureau, "affolée et échevelée" et avoir croisé quelques dirigeants du parti, qui l'ont raccompagnée à son hôtel sans poser plus de questions.

Selon France Inter, ce sont les premiers témoignages diffusés le 9 mai dernier qui ont convaincu ces cinq femmes de parler à leur tour. Treize témoins désormais accablent le député de Paris, Denis Baupin.

A LIRE AUSSI ►►►Denis Baupin mis en cause pour harcèlement et agression sexuelle

Au lendemain des premières révélations, Denis Baupin avait annoncé qu'il déposait plainte pour diffamation contre France Inter et Mediapart. Le parquet de Paris a quant à lui ouvert une enquête préliminaire pour faire la lumière sur ces accusations.