Cet article date de plus de neuf ans.

Aéronautique et nucléaire : des accords signés avec la Chine

La Chine a annoncé jeudi la signature d'une lettre d'intention en vue de l'achat de 60 Airbus. Areva a également annoncé une série d'accords avec la Chine à l'occasion d'une visite d'Etat de François Hollande durant laquelle le président français espère poser les bases d'un rééquilibrage des échanges franco-chinois.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Reuters)

Dans le domaine de l'aéronautique, l'accord entre la Chine et Airbus porterait sur une nouvelle commande ferme pour une quarantaine d'A320, qui représenterait un an de travail pour l'usine de Tianjin. Le reste de l'accord concernerait 18 des 45 commandes d'A330 gelées l'an dernier par Pékin en réponse à l'imposition de la "taxe carbone" par l'Union européenne.

Les gouvernement chinois et français ont manifestement applani quelques differends qui avaient jusqu'à présent empêché cette négociation d'aboutir. Une transaction estimée à six milliards d'euros.

Areva engagé dans la coopération industrielle pour la construction des réacteurs de Taishan

Autre entreprise française satisfaite d'avoir fait le voyage à Pékin : Areva. Dans un communiqué, le groupe annonce la signature Une lettre d'intention entre le français Areva et la China National Nuclear Corporation (CNNC) "actant la volonté " de "négocier et de parvenir à un accord en vue de la construction en Chine d'une usine de traitement-recyclage des combustibles usés utilisant la technologie française ".

Autre bonne nouvelle pour le groupe nucléaire français, une déclaration de coopération entre Areva, le China Guangdong Nuclear Power Group (CGNPC) et EDF sur la poursuite d'"études communes en vue du développement d'un nouveau réacteur de troisième génération franco-chinois ", ainsi que sur la préparation de la "phase 2 " de la centrale nucléaire de Taishan, où deux réacteurs EPR sont actuellement en construction.

Une série d'accords a également été conclus dans l'énergie. EDF a signé un accord cadre avec le producteur chinois d'énergie China Datang Corporation (CDT). Ils vont travailler à des projets communs de centrales électriques thermiques en Chine et à l'international. GDF Suez a quant à lui décroché son premier contrat dans le stockage de gaz en Chine, où le recours à cette énergie se développe rapidement.

Ces accords sont signés alors que François Hollande effectue une visite express en Chine. Le président français qui a fait du rééquilibrage de la balance commerciale de la France avec la Chine sa priorité.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.