Affaire Adrien Quatennens : le député "ne participera pas à l’activité du groupe" La France insoumise jusqu'au "terme de la procédure judiciaire"

Céline Quatennens a dénoncé mercredi des violences commises "depuis plusieurs années" par le député La France insoumise. De son côté, Adrien Quatennens "dément catégoriquement" les accusations de violences conjugales répétées.

Article rédigé par
Audrey Tison - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (ALAIN JOCARD / AFP)

Le député La France insoumise Adrien Quatennens "ne participera pas à l’activité" du groupe parlementaire jusqu'au terme de la procédure judiciaire actuellement en cours, a appris franceinfo mercredi 23 novembre auprès du groupe La France insoumise à l'Assemblée nationale.

>> Affaire Adrien Quatennens : "En l'état, il ne peut pas revenir à l'Assemblée", estime Sandrine Rousseau

Le député du Nord a démenti mercredi "catégoriquement" les nouvelles accusations de son épouse. Céline Quatennens dénonce non seulement "une gifle", mais aussi des "colères", des "crises" et des "violences physiques et psychologiques" exercées depuis "plusieurs années""Nous avons découvert ce mercredi les déclarations de Céline Quatennens", écrit le groupe.

"Fidèles à notre engagement féministe, nous prenons au sérieux cette parole, les accusations graves qui ont été formulées et qu’Adrien Quatennens récuse par la voix de son avocate."

Groupe La France insoumise à l'Assemblée nationale

Les députés LFI souhaitent, "face à cette situation, que la procédure judiciaire en cours se poursuive jusqu’à son terme". "Une fois la décision de justice rendue, notre groupe décidera collectivement des suites à donner en son sein, ajoute le groupe. Jusque-là Adrien Quatennens ne participera pas à l’activité de notre groupe parlementaire."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Adrien Quatennens

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.