A Saint-Nazaire, François Hollande se présente comme "le candidat du redressement industriel"

En visite à Saint-Nazaire, lundi 19 décembre, François Hollande s'est présenté en "candidat du redressement industriel" de la France. Le candidat du PS à la présidentielle a dévoilé les grandes lignes de sa politique industrielle.

François Hollande visite les chantiers naval de St-Nazaire
François Hollande visite les chantiers naval de St-Nazaire (ftv)

En visite à Saint-Nazaire, lundi 19 décembre, François Hollande s'est présenté en "candidat du redressement industriel" de la France. Le candidat du PS à la présidentielle a dévoilé les grandes lignes de sa politique industrielle.

Lors d'un déplacement à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), lundi, François Hollande s'est présenté comme "le candidat du redressement industriel" de la France.

"Je suis le candidat du redressement financier, c'est nécessaire compte tenu des dérives de nos déficits et de la dette, mais aussi le candidat du redressement industriel et productif", a dit aux journalistes le candidat socialiste à l'élection présidentielle de 2012 lors d'une visite aux chantiers navals STX.

"Je ferai un contrat avec les entreprises, un contrat pour l'industrie, ce que j'ai appelé le Pacte productif, où nous fixerons les grandes filières d'avenir et où nous dégagerons des moyens financiers, aussi bien sur le plan budgétaire que fiscal, avec le recalage du crédit impôt-recherche", a-t-il déclaré.

"Sur le plan de l'épargne, je proposerai un Livret industrie, qui captera l'épargne et l'affectera aux entreprises innovantes", a ajouté M. Hollande devant un paquebot en construction.

Le candidat socialiste s'est également fixé comme "priorité" le soutien aux entreprises de taille intermédiaire.

Voir la video