Cet article date de plus de huit ans.

Pôle emploi : une agence pour les frontaliers allemands

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

1,64 million de français sont aujourd'hui établis hors de France. L'augmentation est sensible : plus 35% en 10 ans. A cela, il faut ajouter les frontaliers. Depuis la crise, l'Allemagne attire de plus en plus de Français. Une agence de Pôle emploi a même été installée sur place, de l'autre côté de la frontière.

Strasbourg, à droite Khel, première ville allemande après la frontière. Pôle Emploi y a créé son unique agence franco-allemande. Christian, Français vivant à Strasbourg, est un couvreur-zingueur au chômage depuis octobre. Il passe pour "se renseigner". Il parle allemand et on lui fait immédiatement une proposition.

Ils auraient un entretien à me proposer. Mon métier les intéresse.

En Allemagne, de nombreuses entreprises ont du mal à recruter. Un conseiller reçoit Christian. En 15 minutes, il a un entretien d'embauche le lendemain matin. Un CDI plutôt bien payé, à 10 km de Strasbourg.

Aussi simple que je suis venu, je repars avec une offre d'emploi. C'est rarement le cas en France. C'est super. J'y vais demain matin.

En un an, cette nouvelle agence a suivi 600 chômeurs français. 219 ont trouvé du travail en Allemagne. Un bon taux, mais il est conseillé de parler allemand. Les métiers du bâtiment et de l'industrie sont les plus prisés. Pour les ingénieurs français, l'Allemagne est un eldorado. Daniel, 25 ans, jeune diplômé, a cherché du travail en France pendant 6 mois, puis s'est adressé au Pôle Emploi franco-allemand. Il a été recruté en 15 jours et gagne 2 700 euros bruts par mois.

Je suis satisfait au niveau de la paie, de l'ambiance, du relationnel. C'est une très bonne expérience, et j'envisage une carrière en Allemagne.

En France, le chômage est à 9,8%. Outre-Rhin, c'est deux fois moins.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.