Patrimoine : le parc de Sceaux, comme au temps d'André Le Nôtre

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 27/11/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Les chevaux de trait ont participé à la résurrection des jardins d'André Le Nôtre : les broderies a la française du parc de Sceaux. Un an de travail de précision pour redonner tout son faste au parc.

Du faste, de l'élégance. Le parc se dévoile tel une dentelle avec ses courbes et ses lignes. Façon ancien régime. Le jardin de Sceaux, c'est l'histoire d'une renaissance. L'an dernier, les jardins ressemblaient à ceci. De la pelouse sur 180 ha. Héritage de la révolution qui détruisit jardins et ornements pour mieux anéantir tout ce qui rappelait la monarchie. 4 siècles plus tard, exit la pelouse. Les architectes ont redessiné les parterres imaginés par Le Nôtre au XVII e siècle. Des fioritures reconstituées comme à l'époque avec les végétaux les plus simples.

L'if, le buis, le gazon, c'est tout. Pas de fleurs. Elles coûtaient trop cher. Comme on veux de la couleur, on utilise des minéraux colorés. Ici c'est de la chamotte. Des résidus de four de briquetterie qui vont donner la couleur au jardin.

On a remplanté ici 45 000 pieds de buis. Des travaux de précision, préparés par un logiciel 3 D. 400 ans plus tôt, Le Nôtre travaillait au cordeau. Les calculs étaient pourtant parfaits.

Quand j'ai regardé la symétrie des parterres existant par rapport au château, les bassins. Ça tombait exactement au milieu. Pour l'époque, c'est impressionant.

Du cousu main, comme au temps du Roi Soleil. Les visiteurs s'y retrouvent-ils.

Il y a ce côté plus ludique qu'avant. On venait pique-niquer. Maintenant on ose pas toucher.

Détrompez-vous, non loin des broderies de Le Nôtre, les jardinniers ont recréé des pelouses destinées au repos.

C'est du gazon découpé avec des formes géométriques. On peut rentrer dans ces parties pour se reposer, bronzer, lire.

Sous Louis XIV, on se promenait dans les jardins de Le Nôtre. Les belles dames du XXI e siècle ont le bonheur de s'y marier.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==