Moins d'emballages, plus de circuits courts... La plateforme Make.org révèle les résultats de sa grande consultation citoyenne sur l'environnement

Quelque 540 500 personnes ont répondu en ligne à la question : "Comment agir ensemble, dès maintenant, pour l'environnement ?". Leurs propositions seront étudiées à la rentrée par différents acteurs de la société civile qui proposeront des plans d'actions concrets. 

Partenariat
La plateforme de mobilisation citoyenne Make.org a lancé le 5 novembre une grande consultation dédiée aux actions concrètes pour protéger l\'environnement.
La plateforme de mobilisation citoyenne Make.org a lancé le 5 novembre une grande consultation dédiée aux actions concrètes pour protéger l'environnement. (Make.org)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Comment agir ensemble, dès maintenant, pour l'environnement ?". C'était la question aussi simple que centrale posée par la plateforme de mobilisation citoyenne Make.org du 5 novembre 2019 au 15 février 2020, en partenariat avec franceinfo et dont les résultats ont été révélés jeudi 4 juin.

Elle a rassemblé plus de 540 000 participants, récolté 13 600 propositions et 2,3 millions de votes. "À la rentrée, Make.org et ses partenaires organiseront des ateliers réunissant les acteurs de la société civile référents sur le sujet (entreprises, associations, startups, institutions, médias...)", indique la plateforme dans un communiqué. Ils devront "transformer ces idées en plan d’actions concrètes, qui sera révélé au premier semestre 2021". 

Franceinfo vous dévoile les grandes idées qui ressortent de cette consultation. 

Les emballages et le gaspillage énergétique au coeur des préoccupations 

Trois grandes idées font "consensus parmi les participants à la consultation". Il faut tout d'abord limiter les emballages, notamment plastiques. "Un quart des propositions les plus soutenues portent sur la réduction du suremballage et la recherche de solutions alternatives comme la vente en vrac et le
système de consignes", indique le communiqué. 

Autre idée prioritaire parmi les citoyens consultés : favoriser les circuits courts et les produits locaux, de saison. La plateforme note ainsi qu'un "consensus fort se dégage pour aller vers une consommation raisonnée, de proximité et respectant la saisonnalité". 

Enfin, la consultation fait ressortir une volonté de mieux lutter contre le gaspillage énergétique avec notamment "une diminution, voire une interdiction des éclairages nocturnes (bureaux, vitrines) et des publicités lumineuses". 

D'autres sujets de consensus... Et de controverses 

Parmi les idées secondaires sur lesquelles s'accordent les citoyens, on trouve notamment : l’amélioration des filières de tri et de recyclage, la végétalisation des villes et la reforestation des territoires ou encore l’adaptation de la politique fiscale en fonction des pratiques environnementales des entreprises. 

Un sujet, très discuté dans la consultation, divise fortement les participants : les transports. La plupart s'accordent pour limiter les transports les plus polluants et sur le développement de moyens de transports plus écologiques. "En revanche, dès qu’il s’agit de limiter la voiture individuelle, ou de favoriser la voiture électrique, les Français sont beaucoup plus divisés", relève la plateforme.  

D'autres propositions divisent, "voire suscitent un fort rejet", comme le fait de "réduire la consommation de viande, contrôler la natalité, interdire la pratique de la chasse, ou encore développer le nucléaire".