Événement : Global Positive Forum, le mouvement pour une économie positive de Jacques Attali, le 1er septembre à Paris

Le Global Positive Forum a lancé un appel à la société civile et aux entreprises pour participer à un débat international et partager leurs idées et projets. Cette première édition se tiendra à la Seine Musicale, sous le haut patronage du Président de la République Française.

Partenariat
Première édition
Première édition (Global Positive Forum)

Société civile, entreprises, citoyens sont appelés à participer et à imaginer ensemble des solutions concrètes pour créer les conditions d’un monde meilleur pour les générations futures. Sont attendus plus de 1200 porteurs d’initiatives positives, intellectuels, entrepreneurs et représentants de la société civile, venus du monde entier.

Il existe déjà dans le monde une multitude de propositions alternatives et d’initiatives positives. Mais comment leur donner l’écho qu’elles méritent ? Et comment démontrer que la positivité peut être l’un des moteurs clés de ces grandes transformations qui sont à l’œuvre dans le monde et en particulier en France ? Comment accélérer leurs impacts ?

Créer un mouvement global pour accélérer la révolution positive

Depuis la création du Positive Economy Forum au Havre, en 2012, Jacques Attali, président de la Fondation Positive Planet, porte le mouvement d’une économie positive dans l’intérêt des générations futures. Conscient du mouvement progressiste qui remet la France sur le devant de la scène internationale, il a décidé de s’associer à Richard Attias, président de RA&A (groupe WPP) pour accélérer la révolution positive au niveau mondial. Et pour créer une nouvelle manifestation d’envergure internationale à Paris.

Les initiatives positives se multiplient. Le foisonnement des idées est puissant. Bien des choses progressent, la grande pauvreté recule. Nombre d’actions démontrent que le monde de demain peut être meilleur que celui d’aujourd’hui. Nous pouvons, nous devons accélérer cette révolution positive.Jacques Attali, président de la Fondation Positive Planet

Accélérer la révolution positive, c’est agir pour l’éducation de tous, partout dans le monde en garantissant les mêmes chances de réussite pour tous. Accélérer la révolution positive, c’est permettre à chacun de devenir l’entrepreneur de sa vie ; de donner à tous les moyens d’accéder à l’emploi et de créer les conditions d’un monde meilleur. Accélérer la révolution positive, c’est valoriser la planète ; établir une économie zéro carbone d’ici 2050 et donner aux énergies renouvelables la première place dans le mix énergétique mondial.Parce que le modèle de demain se construit aujourd’hui, Global Positive Forum ambitionne de donner la parole à tous les acteurs de ce monde qui pensent et agissent dans l’intérêt des générations futures.

Des invités de la société civile et du monde de l'entreprise

Parmi les intervenants prévus pour débattre : Jean Louis Chaussade, président-directeur général de Suez environnement ; Michel Combes, directeur général d’Altice et président-directeur général du Groupe SFR ; Docteur Denis Mukwege, prix Sakharov, fondateur et médecin de l’Hôpital Panzi, Frédéric Oudéa, président-directeur général de la Société générale et Augustin Paluel Marmont, fondateur de Michel et Augustin.

A l’issue de cette première journée, des groupes de travail se réuniront pendant six mois pour élaborer des propositions et solutions concrètes en faveur des générations futures dans les domaines de l’éducation, la santé, l’énergie, la finance, l’environnement, le territoire, l’entrepreneuriat.
Les résultats de ces travaux seront ensuite présentés les 8 et 9 mars 2018 à Emmanuel Macron, Président de la République Française, lors de la 2ème édition du Global Positive Forum.

Plus d’informations sur le site du Global Positive Forum