Nouméa : nostalgie américaine

a revoir

Diffusé le 02/09/2013Durée : 00h40

Près de 700 pompiers sont toujours mobilisés dans le nord et le centre, appuyés par cinq Canadair français et croates.

Le 2 septembre 1945, la seconde guerre mondiale s'achevait avec la capitulation japonaise. La France a joué un rôle important dans la guerre du Pacifique grâce à la Nouvelle-Calédonie, qui avait rejoint le général de Gaulle. L'archipel a été l'une des bases principale des forces américaines dans le Pacifique. Plus d'un million d'Américains y ont séjourné pendant 4 ans. Les Calédoniens sont nostalgiques de cette époque.

Dans les rues de Nouméa, Monsieur Jacquier ne boude pas son plaisir. Ce petit tour dans le véhicule des officiers américains des années 40 lui rappelle son enfance. Au volant, c'est un collectionneur. Monsieur Jacquier avait 14 ans quand les Américains ont débarqué au port de Nouméa.

Ici, il y avait trois navires à quai et deux à couple. Il y avait beaucoup de monde. La nouvelle s'est vite propagée. Les Calédoniens avaient les yeux rivés sur la rade.

En une journée, 17.000 soldats débarquent, quasi deux fois plus que la population de Nouméa. On est le 12 mars 1942. La guerre fait rage en Europe. Dans le Pacifique, c'est le Japon qui menace les alliés. Le 7 décembre 1941, les Nippons attaquent Pearl Harbor à Hawaï'. Les Etats-Unis entrent en guerre. Le Japon continue son offensive dans le Pacifique et en Asie. Pour le freiner vers le Sud, la Nouvelle-Caledonie est idéalement placée. Parmi les Gl's débarqués, Emery 24 ans à l'époque, 93 ans aujourd'hui. Il vit avec Janine son épouse Calédonienne à Nouméa.

On était tous sauvés. La radio australienne racontait ce qui se passait d'horrible dans les autres îles.

Les Américains transforment l'archipel en base arrière. En 4 ans, plus d'un million de soldats y transiteront.

Etant lieutenant, j'allais au club des officiers. C'était presque comme dans un film. Il y avait un magnifique orchestre. Tous les samedis soir, il y avait un bal. C'est autour d'une danse que j'ai rencontre Janine.

Que dansiez-vous.

On m'a invitée pour danser mais pas le rock'n roll.

Quelques mois plus tard, ils se marient. Janine porte une robe faite en parachute. Les Gl's fascinent aussi le jeune André Jaquier conquis par ces soldats. Il découvre la fameuse Jeep.

C'est la première voiture que j'ai conduite avec deux officiers. Il m'a dit :"Dédé, ce soir, c'est toi qui conduit !" J'étais très heureux. Avec la Jeep, on passait partout.

Près de 70 ans après le départ des Gl's, les Calédoniens restent nostalgique de cette époque. Quand André Jacquier regarde le port de Nouméa, il lui semble encore y voir une centaine de navires américains.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==