Nelson Mandela : son image en France

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 06/12/2013Durée : 00h48

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Elice Lucet : Merci Sébastien.

Revenons sur l'image de Nelson Mandela en France. Il y a des collèges, des salles de spectacle qui portent son nom. Pour les plus jeunes générations, c'est une figure historique. Pour les autres, le souvenir de son combat est encore bien vivant. Il est toujours un exemple qui suscite le respect.

C'est sans doute cela le miracle Mandela. A l'évocation de son nom sur ce marché breton, l'émotion est là, sincère et entière.

Cela m'a choqué, ému au plus profond de moi. Je l'admirais énormément.

Depuis le jour de sa libération, jamais il n'a prôné la vengeance.

27 ans en prison, il a ébauché son projet de réconciliation. Il a voulu réconcilier les peuples.

Il n'a pas appelé a la vengeance.

A Lyon, les étudiants en sciences politiques gardent encore une image.

La rencontre de rugby.

La Coupe du monde de rugby. Quand il soulève la coupe avec le capitaine blanc. La population noire et blanche la main dans la main. Il donnait l'image d'une Afrique du Sud arc-en-ciel.

Il ne faut pas pleurer sa mort mais sa vie. Il mérite qu'on se souvienne de lui longtemps.

Se souvenir de son visage, de son sourire et de son oeuvre. Au collège Nelson Mandela en région parisienne, le grand homme est sur les murs et dans le coeur des enfants.

Cela fait de la peine.

J'avais envie de pleurer.

Il a été contre le racisme. Pour lui, tous les hommes étaient pareils.

Pour lui rendre hommage, ils ne garderont pas le silence cet après-midi. Ils l'applaudiront une minute, tous ensemble.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==