Nantes : questionnement avant le spectacle de Dieudonné

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 09/01/2014Durée : 00h48

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Le rideau du Zénith de Nantes va-t-il se lever ce soir.

Que va-t-il se passer pour les sinistrés de Quimperlé ? Après les inondations, il faut penser aux indemnisations et aux déclarations d'assurance. Le classement en catastrophe naturelle simplifiera les démarches. Axa estime les dégâts à 100 millions d'euros uniquement pour décembre.

En Bretagne, experts et assureurs vont à la rencontre des habitants. C'est l'heure de constater les dégâts.

Le gouvernement a décrété l'état de catastrophe naturelle. Une garantie pour les sinistrés d'être mieux remboursés.

L'avantage de la déclaration de catastrophe naturelle, c'est qu'on est sûr que tous les assurés qui disposent d'un contrat qui couvre l'habitation ou l'industrie, seront indemnisés de la même façon.

Mais il y a des démarches à ne pas négliger. D'abord, il faut déclarer rapidement le sinistre a son assureur. Ensuite, lister les pertes et les dégâts. Enfin, rassembler le maximum de justificatifs, garanties, factures, pour attester de la valeur des objets. Et surtout prendre des photos. Les assureurs le reconnaissent toutefois: les sinistrés ne sont pas toujours remboursés à 100 %.

Pour les particuliers, cette franchise s'élève à 380 euros. Et certains biens ne sont pas couverts, sur le spectacle de Dieudonné ? Tout dépend de la décision d'un juge administratif. Le test judiciaire est d'importance, après la circulaire de Manuel Valls qui préconise l'interdiction des représentations du polémiste condamné pour antisémitisme. Pauline Jaclin, bonjour, vous êtes en direct de Nantes. Une audience a eu lieu ce matin et on attend le jugement.

Pauline Jaclin : Devant le tribunal administratif, des dizaines de journalistes sont venus écouter les arguments. L'avocat de Dieudonné, maître Verdier est arrivé seul. Il a défendu la liberté d'expression, d'opinion. Mais aussi la liberté de travailler pour son client. Les représentants du ministère et de la préfecture ont expliqué que c'était une manière de prévenir tout trouble à l'ordre public. Du trouble, il pourrait y en avoir ce soir au Zénith de Nantes. L'avocat de Dieudonné annonce qu'il se produira quoi qu'il arrive. Sur la scène ou à l'extérieur ? C'est toute la question ce midi.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==