Nantes : "la journée de la jupe", initiative contre les préjugés sexistes

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 16/05/2014Durée : 00h45

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

A Nantes, des lycéens organisent une "journée de la jupe" aujourd'hui pour lutter contre les préjugés sexistes. Ce matin, certains avaient remisé leurs pantalons au placard mais, contrairement à hier, il n'y a pas eu d'incident. Les militants anti-mariage pour tous, s'opposant à la soi-disant "théorie du genre", ont été très discrets.

Une jupe pas forcément confortable pour ces jeunes garçons. Pour d'autres, des kilts. Ce matin quelques dizaines de lycéens de cet établissement nantais sont arrivés en cours plus légèrement vêtus que d'habitude.

Il fait un peu froid! Pour les garçons, c'est plutôt amusant, mais pour les filles, j'attends plutôt quelque chose de militant.

Un geste symbolique dans le cadre d'une journée contre le sexisme à l'école. Le sujet fait polémique jusque sur les bancs de l'Assemblée, mais eux ont tous leurs raisons pour porter ce vêtement.

Si ça peut servir une bonne cause.

C'est pas pour se travestir mais pour faire passer un message contre le sexisme.

Une femme qui porte une jupe a une image de plus en plus négative, parler de "traînée", c'est pas acceptable.

Les propos sexistes sont-ils toujours orientés vers les femmes.

Une Journée de la jupe organisée par les lycéens dans 27 établissements sur les 220 de l'académie de Nantes, avec débats, films et conférences.

C'est ouvrir l'esprit aux élèves sur le sexisme dans les lycées.

Dehors, des manifestants hostiles à cette "journée", surtout des anti-"mariage pour tous", étaient attendus, comme hier.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==