VIDEO. Au Rwanda, le "kunyaza", une pratique ancestrale pour décupler le plaisir féminin

Au pays des mille collines, il est une pratique entièrement dédiée au plaisir des femmes rwandaises. 

brut

"Kunyaza". Ce mot ne vous évoque peut-être rien mais au Rwanda, il est associé à la femme et à son plaisir lors de l’acte sexuel. Cette pratique typiquement rwandaise a peu à voir avec la pénétration. "C’est plutôt utiliser le pénis et rester à l’extérieur [afin de] stimuler le clitoris de la femme", explique Olivier Jourdain, réalisateur du documentaire "L’eau sacrée" qui aborde le sujet. Cette stimulation précise donne lieu à l’éjaculation féminine. 

Une pratique issue d’une légende locale

Le Kunyaza vient d’une légende ancestrale qui explique l’origine du lac Kivu. En effet, il y a bien longtemps, une reine qui se lassait de l’absence de son mari aurait demandé à un esclave de la satisfaire. L’homme était tellement intimidé et craignait pour sa vie, qu’il accomplit sa mission en tremblant. Les vibrations provoquées par ces tremblements donnèrent tant de plaisir à la reine, qu’elle éjacula et donna ainsi naissance au lac Kivu.

VIDEO - Au Rwanda, le \"kunyaza\", une pratique ancestrale pour décupler le plaisir féminin.
VIDEO - Au Rwanda, le "kunyaza", une pratique ancestrale pour décupler le plaisir féminin. (BRUT)