Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Des milliers de Vénézuéliens passent la frontière pour faire leurs courses en Colombie

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Ouverture de la frontière aux Vénézuéliens, la Colombie redoute un afflux
REUTERS et APTN
Article rédigé par
France Télévisions

En trois jours, 127 000 personnes, confrontées à des pénuries au Venezuela, sont entrés en Colombie.

Frappés par la pénurie de nombreux produits, plus de 127 000 Vénézuéliens ont passé la frontière avec la Colombie, à San Antonio, depuis sa réouverture, samedi 13 août, a annoncé lundi 15 août le service colombien du contrôle des migrations. 

Le Venezuela avait fermé sa frontière avec la Colombie il y a un an, en août 2015, pour lutter contre la contrebande et à la suite d'une attaque de paramilitaires colombiens présumés contre une patrouille militaire vénézuélienne.

Acheter des produits de première nécessité

Alors que le Venezuela est actuellement plongé dans une grave crise politique et économique qui entraîne de sévères pénuries, de nombreux Vénézuéliens sont désireux d'aller s'approvisionner en Colombie en produits de première nécessité, vivres, médicaments et autres.

Redoutant une vague massive de passages de la frontière, le ministère des Affaires étrangères colombien a demandé à ses services de mettre en place des plans d'urgence en cas d'afflux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Venezuela

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.