Venezuela : les habitants en mode survie

Le Venezuela continue de sombrer. Quatre millions de personnes ont fui le pays, gangrené par l'hyperinflation. Au quotidien, tout fait défaut. Subvenir à ses besoins les plus essentiels est un combat. La pénurie s'est généralisée.

France 3

Vendeur ambulant est devenu un métier courant au Venezuela. En pleine crise, le pays fait face à des pénuries multiples, notamment en nourriture. "Il faut faire le tour, comparer les prix, on ne peut pas acheter comme ça", indique un habitant de Caracas. "On ne mange ni viande ni poulet, juste des haricots rouges, un peu de riz et des pâtes. Des gens meurent de faim!", s'indigne un autre.

4 habitants sur 5 sont pauvres

Chaque jour, un Vénézuélien fait en moyenne 4h30 de queue pour s'approvisionner en nourriture. À cela s'ajoutent les coupures d'eau, d'électricité et les transports publics défaillants. Pour aider les plus démunis, l'État gère des grandes surfaces en pratiquant des prix très bas sur les produits de base. Mais la crise économique est telle, que les étals sont vides. Pour pallier l'absence d'aides du gouvernement, la solidarité s'organise. 80% de la population vit aujourd'hui sous le seuil de pauvreté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les partisans du président Nicolas Maduro à Caracas le 6 avril 2019.
Les partisans du président Nicolas Maduro à Caracas le 6 avril 2019. (FEDERICO PARRA / AFP)