Venezuela : les deux journalistes français de l'émission "Quotidien" arrêtés à Caracas ont été libérés

Les deux journalistes ont été interpellés, mardi, alors qu'ils filmaient près du palais présidentiel de Miraflores, à Caracas. 

Pierre Caillet et Baptiste des Monstiers libérés à Caracas (Venezuela), le 31 janvier 2019.
Pierre Caillet et Baptiste des Monstiers libérés à Caracas (Venezuela), le 31 janvier 2019. (ROMAIN NADAL / TWITTER)

Les deux journalistes français de l'émission "Quotidien" Pierre Caillet et Baptiste des Monstiers ont été libérés, jeudi 31 janvier, annonce le compte officiel de l'émission sur Twiter. Les deux journalistes ont été interpellés, mardi, alors qu'ils filmaient près du palais présidentiel de Miraflores, à Caracas (Venezuela). L'émission annonce également que ses reporters seront bientôt de retour à Paris.

L'ambassadeur de France au Venezuela a tweeté des photos des journalistes.

Plus tôt dans l'après-midi, Paris avait "exigé la libération" des deux journalistes français, tout comme la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini.