Venezuela : le pays de nouveau plongé dans le noir

Depuis lundi 25 mars, le Venezuela est plongé dans le noir, comme au début du mois. Cette coupure d'électricité ravive les tensions entre Maduro et Guaido, qui se disputent la présidence du pays.

FRANCE 2

À Caracas (Venezuela), seuls les phares des voitures éclairent la route. La capitale vénézuélienne est plongée dans le noir depuis lundi 25 mars, comme le reste du pays. C'est le black-out total. Pas d'internet, pas de téléphone. Le métro est à l'arrêt. Les habitants attendent les rares bus. Ils sont à bout de nerfs et font face à la deuxième gigantesque coupure de courant ce mois-ci. Le pays est paralysé.

Vers une pénurie d'eau ?

Les habitants commencent à craindre une nouvelle pénurie d'eau et vont se ravitailler directement dans les ruisseaux. Dans un hôpital visité par France 2, la situation est catastrophique, tout est à l'arrêt. Un homme a perdu la vie mardi soir, à cause de la panne. Le gouvernement Maduro dénonce un attentat perpétré contre la principale centrale électrique du pays. Une version rejetée devant le Parlement par son opposant Juan Guaido, président autoproclamé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les routes de la capitale sont plongées dans le noir, le 10 mars.
Les routes de la capitale sont plongées dans le noir, le 10 mars. (RAFAEL HERNANDEZ / DPA / AFP)