Cet article date de plus de quatre ans.

Venezuela : l'armée cible les assaillants

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Venezuela : l'armée cible les assaillants
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le pays est au bord de la guerre civile et s'enfonce dans la crise. Les élections organisées la semaine dernière n'ont pas ramené le calme et le président Nicolas Maduro utilise directement l'armée pour faire taire l'opposition.

Deux personnes ont été tuées et huit autres capturées lors d'un assaut lancé par les militaires. Les hommes tentaient de renverser une base militaire située à l'ouest de Caracas, la capitale du Venezuela. "C'est une action civile et militaire, pour restaurer l'ordre constitutionnel", on revendiqué les hommes qui ont donné l'assaut. Très rapidement, des barricades se sont élevées dans les alentours de la base militaire. La plupart des manifestants sont des habitants qui veulent montrer leur soutien à l'opposition. "Ils nous tuent, on meurt de faim ! Combien de temps on va continuer comme ça ?", clame l'un d'entre eux.

Nicolas Maduro réclame la peine maximale

La réplique immédiate du chef des armées ne se fait pas attendre. Il présente les assaillants comme des mercenaires et attribue cette attaque à la droite et aux États-Unis. L'acte est également condamné par le président Maduro, à la télévision nationale. "Je demande la peine maximale pour ceux qui font ces complots ou qui préparent des actes terroristes", a déclaré le chef d'État vénézuélien.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Venezuela

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.