DIRECT. Venezuela : l'Union européenne appelle à la "plus grande retenue" après de violents heurts à Caracas

La situation s'est tendue aux abords de la base militaire de La Carlotta dans l'est de Caracas, entre forces loyalistes et plusieurs milliers de manifestants pro-Guaido.

Un citoyen soutenant l\'opposition manifeste à Caracas, le 30 avril 2019.
Un citoyen soutenant l'opposition manifeste à Caracas, le 30 avril 2019. (FEDERICO PARRA / AFP)
Ce qu'il faut savoir

La tension monte au Venezuela. Reconnu président par intérim par une cinquantaine de pays dont les Etats-Unis, Juan Guaido a appelé ses partisans à descendre dans la rue jusqu'à obtenir la chute du président Nicolas Maduro, assurant qu'il n'y aurait "plus de retour en arrière" après le soulèvement d'une partie des militaires en sa faveur. Suivez l'évolution de la situation en direct avec franceinfo.

Maduro assure avoir l'appui de l'armée. Le président vénézuélien Nicolas Maduro a de son côté affirmé qu'il pouvait compter sur "l'entière loyauté" des chefs de l'armée, malgré l'annonce par Juan Guaido du ralliement de soldats à sa cause. Le gouvernement dénonce une "tentative de coup d'Etat".

 De violents heurts ont éclaté aux abords de la base militaire de La Carlotta, dans l'est de Caracas, entre forces loyalistes et plusieurs milliers de manifestants pro-Guaido. Des manifestations ont également eu lieu à Maracaibo, San Cristobal, Barquisimeto (ouest) et Valencia (nord), selon des témoignages d'habitants.

 Des appels à éviter un bain de sang. Le gouvernement espagnol a appelé à éviter "une effusion de sang". Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a lui aussi exhorté "toutes les parties à éviter de recourir à la violence".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #VENEZUELA

00h07 : Voici un rappel des principaux titres de l'actualité :

L'actrice Anémone est morte à l'âge de 68 ans d'une "longue maladie", a annoncé son agent. Très populaire, elle avait notamment remporté un César en 1988 pour son rôle dans Le Grand chemin. Son rôle dans Le père Noël est une ordure reste aussi dans tous les esprits. Franceinfo revient en dix vidéos sur ses meilleures scènes et ses coups de gueule mémorables.

Grosse journée de mobilisation en vue en ce 1er mai. Aux traditionnels défilés syndicaux, des manifestations de "gilets jaunes" sont prévues, tandis que les autorités redoutent une forte présence de black blocs. Voici à quoi il faut s'attendre dans les rues. A Paris, de nombreuses stations de métro resteront fermées.

Les heurts entre les forces de l'ordre et des militants pro-Guaido ont fait 69 blessés à Caracas, tandis qu'un groupe de militaires s'est soulevé contre le président Maduro. Ce dernier aurait eu l'intention de fuir vers Cuba avant d'en être dissuadé par Moscou, selon les Etats-Unis. Résumé en vidéo d'une journée tendue.

L'Ajax Amsterdam prend une option pour la finale de la Ligue des champions, après sa victoire 1-0 sur la pelouse de Tottenham. Mercredi soir, l'autre demi-finale aller opposera Barcelone à Liverpool.

23h52 : Nicolas Maduro a-t-il été tenté de fuir son pays pour se réfugier à Cuba ? C'est ce qu'a affirmé le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, sur CNN. Selon lui, le président vénézuélien était prêt à s'envoler mardi matin pour Cuba, avant d'en être dissuadé par la Russie.

23h47 : Les heurts entre forces de l'ordre et manifestants pro-Guaido à Caracas ont fait 69 blessés, selon les services de santé.

23h10 : Des soldats vénézuéliens ont demandé asile à l'ambassade du Brésil à Caracas. "Nous avons reçu plusieurs demandes d'asile de militaires, mais nous ne pouvons pas dire combien, ni quel est leur grade", a indiqué à l'AFP une source à la présidence brésilienne. "Nous exhortons tous les pays qui s'identifient aux idéaux de liberté à se placer aux côtés de Juan Guaido dans la recherche d'une solution pour mettre fin à la dictature de Maduro", a affirmé la présidence du Brésil dans un communiqué.

22h23 : Ce soir, la situation est plutôt confuse au Venezuela. L'un des leaders de l'opposition, Leopoldo Lopez, libéré de sa résidence surveillée par les militaires soutenant Juan Guaido, s'est réfugié avec son épouse et l'un de ses trois enfants dans l'ambassade du Chili à Caracas. A Caracas, des détonations résonnent régulièrement, note un journaliste sur place.

22h19 : Le groupe Air France annonce avoir décidé de faire revenir à Paris un avion parti pour Caracas, "en raison des événements au Venezuela". Il s'agit du vol AF368, qui avait décollé ce matin à 10h30 de Roissy.

21h10 : La Maison Blanche appelle le ministre de la Défense vénézuélien et plusieurs autres responsables du régime à rallier l'opposant Juan Guaido. "Il est très important que des figures centrales du régime qui ont parlé à l'opposition sur les trois derniers mois (...) s'impliquent dans le transfert pacifique du pouvoir au président par intérim Juan Guaido", a déclaré John Bolton, conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump.

20h15 : Voici un nouveau point sur l'actualité de ce mardi soir :

L'actrice Anémone est morte à l'âge de 68 ans d'une "longue maladie", a annoncé son agent. Très populaire, elle avait notamment remporté un César en 1988 pour son rôle dans Le Grand chemin. Son rôle dans Le père Noël est une ordure reste aussi dans toutes les mémoires.

Les autorités redoutent la venue à Paris d'au moins 1 500 black blocs et leur convergence avec des "gilets jaunes" dits "radicaux". Cinquante unités des forces mobiles (CRS et gendarmes) seront déployées à Paris demain.

Un groupe de militaires vénézuéliens s'est soulevé en soutien à l'opposant Juan Guaido, engagé depuis trois mois dans un bras de fer avec le président Nicolas Maduro, ce que le gouvernement a dénoncé comme une tentative de "coup d'Etat".

• Naruhito, fils aîné du souverain Akihito, est devenu le 126e empereur du Japon, ouvrant une nouvelle ère baptisée Reiwa ("belle harmonie").

• La CEDH rejette la requête des parents de Vincent Lambert, qui souhaitaient le maintien des soins pour leur fils, dans un état végétatif depuis dix ans.

19h41 : Un soldat vénézuélien fidèle au président Nicolas Maduro a été blessé par balle, indique le gouvernement, qui dénonce une "violente agression" et désigne comme responsables "les dirigeants politiques de l'opposition".

19h25 : Franceinfo a rencontré Juan Guaido le 17 avril à Caracas. "Il y a beaucoup de persécutions des forces armées par la dictature, des militaires sont torturés quand ils manifestent leur mécontentement", déclarait-il devant notre caméra, mettant même en garde contre un possible "génocide".



18h46 : Sur des images relayées notamment par l'agence Reuters, on voit un blindé de la Guardia Nacional renverser des manifestants qui jetaient des pierres. Attention, les images peuvent choquer.

18h32 : Un véhicule blindé fonce sur un groupe de manifestants de l'opposition.

18h03 : Voici les principales informations de cet après-midi :

• Les autorités redoutent la venue à Paris d'au moins 1 500 black blocs et leur convergence avec des "gilets jaunes" dits "radicaux". Cinquante unités des forces mobiles (CRS et gendarmes) seront déployées à Paris demain.

• Naruhito, fils aîné du souverain Akihito, est devenu le 126e empereur du Japon, ouvrant une nouvelle ère baptisée Reiwa ("belle harmonie").

• La CEDH rejette la requête des parents de Vincent Lambert, qui souhaitaient le maintien des soins pour leur fils, dans un état végétatif depuis dix ans.

• Un groupe de militaires vénézuéliens s'est soulevé en soutien à l'opposant Juan Guaido, engagé depuis trois mois dans un bras de fer avec le président Nicolas Maduro, ce que le gouvernement a dénoncé comme une tentative de "coup d'Etat".

Quatre hommes soupçonnés de projeter une attaque pouvant viser les forces de sécurité ont été déférés au tribunal de Paris en vue de leur mise en examen, a annoncé le parquet de Paris.

17h05 : Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, affirme qu'il peut compter sur "l'entière loyauté" des chefs de l'armée, alors que son rival, l'opposant Juan Guaido, a annoncé le ralliement de soldats à sa cause.



(Daniel Blanco / ANADOLU AGENCY)

16h18 : Les Etats-Unis ont affiché leur soutien au peuple vénézuélien dans sa "quête de liberté", réaffirmant leur appui à l'opposant Juan Guaido, qui a revendiqué le ralliement de soldats depuis une base militaire de Caracas. Une cinquantaine de pays l'ont reconnu comme président par intérim du Venezuela et réclament le départ de Nicolas Maduro.

15h36 : Des coups de feu ont retenti à l'extérieur d'une base aérienne de Caracas où Juan Guaido a annoncé le lancement de la "phase finale" de la lutte contre Nicolas Maduro. Des hommes en uniforme accompagnant l'opposant ont échangé des tirs avec des soldats soutenant Maduro.








(Fernando Llano/AP/SIPA)

14h47 : Le numéro 2 du pouvoir vénézuélien a appelé les partisans de Nicolas Maduro à un rassemblement au palais présidentiel de Miraflores, à Caracas. Un journaliste sur place explique que les soldats portant un ruban bleu sont les partisans de Juan Guaido.

14h40 : "Nous lançons un appel aux soldats et au peuple du Venezuela pour qu'ils se placent du bon côté de l'histoire et rejettent la dictature et l'usurpation du pouvoir par le président Nicolas Maduro."

Le président colombien Ivan Duque appelle l'armée vénézuelienne à rejoindre le chef de l'opposition Juan Guaido.



(CLAUDIO REYES / AFP)

14h19 : Il est 14 heures passées, on fait le point sur l'actualité :

• Les autorités vénézuéliennes ont dénoncé une tentative de putsch de la part d'un petit groupe de "traîtres" au sein de l'armée, alors que le chef de l'opposition, Juan Guaido, est apparu en compagnie d'hommes en uniforme.

• Akihito a prononcé ses derniers mots en tant qu'empereur du Japon lors de sa cérémonie d'abdication au palais impérial de Tokyo, la première d'un souverain japonais depuis 1817, remerciant son peuple et priant pour la paix.

CSG, gaz et carburant : voici les trois baisses qui entrent en vigueur au 1er mai. Les retraités touchant moins de 2 000 euros par mois vont, notamment, enfin bénéficier de l'annulation de la hausse de la contribution sociale généralisée (CSG), explique-t-on ici.

• L'Assemblée nationale examinera le 10 mai le projet de loi pour la restauration de Notre-Dame. Ce dernier autorisera des dérogations aux normes des marchés publics et de protection patrimoniale, selon des sources parlementaires.

14h04 : Le gouvernement espagnol appelle à éviter toute "effusion de sang" au Venezuela après que l'opposant Juan Guaido a annoncé que des "soldats courageux" le soutenaient, ce qui a été dénoncé par Caracas comme "une tentative de coup d'Etat".