Crise au Venezuela : une attaque sur une base militaire fait deux morts

Le Venezuela s'enfonce chaque jour un peu plus dans la crise. Deux assaillants ont été tués suite à l'attaque d'une base militaire, dimanche 6 août. Le président Maduro estime que ces manifestations sont "un acte terroriste contre l'armée". L'opposition dénonce la répression sanglante orchestrée par le régime.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il a fallu trois heures aux forces armées pour reprendre la base militaire près de Caracas, la capitale du Venezuela. Depuis dimanche 6 août, deux assaillants ont été tués, huit ont été arrêtés et certains ont réussi à s'échapper. Ce dernier rebondissement dans la crise montre que le Venezuela est plus que jamais divisé. Peu après l'assaut, le chef de l'armée a dénoncé une opération contre-révolutionnaire.
 

Maduro appelle à "la peine maximale"

Le président Nicolas Maduro s'est exprimé sur cette affaire, lors d'une intervention télévisée. Il réclame "la peine maximale" pour les assaillants et dénonce des "actes terroristes". Sur le plan politique, la situation est toujours confuse : la procureure principale opposante Luisa Ortega, a été relevée de ses fonctions par la nouvelle assemblée constituante, mais elle refuse de céder sa place : "Je ne reconnais pas ce limogeage", a-t-elle déclaré. Quatre mois après le début de la crise, la répression des manifestations a fait 125 morts et des centaines de blessés.
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran d\'une vidéo diffusée le 6 août 2017 montrant des hommes en tenue militaire se déclarant en rébellion contre le président Nicolas Maduro.
Capture d'écran d'une vidéo diffusée le 6 août 2017 montrant des hommes en tenue militaire se déclarant en rébellion contre le président Nicolas Maduro. (AFP)