VIDEO. Le pape à Cuba : la Fondation pour les droits de l'homme dénonce des arrestations de dissidents

Sur la place de la Révolution, à l'heure de l'arrivée du pape dimanche, deux hommes et une femme ont franchi les barrières de sécurité pour s'approcher à quelques mètres du souverain pontife en scandant "Liberté, liberté !"

REUTERS

Des dissidents cubains ont été arrêtés à La Havane en tentant de s'approcher du cortège papal avant la grande messe célébrée par le pape François dimanche 20 septembre. Sur la place de la Révolution, à l'heure de l'arrivée de la papamobile, trois individus, deux hommes et une femme, ont surgi du public, franchissant les barrières de sécurité pour s'approcher à quelques mètres du souverain pontife en scandant "Liberté, liberté !" selon l'AFP.

Le pape François n'a pas semblé s'apercevoir de l'incident

Trois membres d'un groupe dissident ont été rapidement interceptés par les gardes du corps du Vatican avant d'être éloignés non sans mal par des agents de sécurité cubains en civil. Le pape François n'a pas semblé s'apercevoir de l'incident qui se déroulait dans son dos.

La Fondation pour les droits de l'homme à Cuba a identifié les dissidents, qui appartiendraient à l'Union patriotique de Cuba, mais aussi au mouvement des Dames en blanc, ces épouses et mères de dissidents emprisonnés qui se disent oubliées par l'Eglise. Des images filmées sur place montrent des personnes qui crient "Liberté !" et d'autres slogans antigouvernementaux, lors de leur arrestation.

La sécurité cubaine arrête un homme (chemise blanche) qui a jeté des brochures au cours de la première messe du pape à La Havane, le 20 septembre 2015.
La sécurité cubaine arrête un homme (chemise blanche) qui a jeté des brochures au cours de la première messe du pape à La Havane, le 20 septembre 2015. (CARLOS GARCIA RAWLINS / REUTERS )