Vatican : une femme au synode des évêques, "un pas qui n'est pas négligeable" dans l'Eglise catholique pour Odon Vallet

La nomination de la Française Nathalie Becquart au poste de sous-secrétaire du Synode des évêques, par le pape François "est un pas qui n'est pas négligeable" au sein de l'Eglise catholique, analyse l'historien des religions Odon Vallet.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des évêques attendent une entrevue avec le Pape François au Vatican, le 21 avril 2013. (ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP)

La Française Nathalie Becquart est la première femme désignée en temps que sous-secrétaire du Synode des évêques. Une nomination du pape François astucieuse selon l'historien des religions Odon Vallet car "il est très possible qu'elle devienne secrétaire du synode des évêques qui sont élus par leurs confrères et qui disent comment on doit gouverner l'église. Et l'an prochain, il y a une réunion très importante" à ce sujet.

Une nomination qui pourrait en appeler d'autres

Pour l'historien des religions cette nomination "indique probablement que le pape François va sans doute renoncer parce qu'il est très fatigué et très âgé, peut-être l'an prochain et qu'il voudrait qu'il y ait des femmes plus nombreuses pour prendre la place des hommes, évêques ou cardinaux un peu misogynes et le pape François n'est pas misogyne", a-t-il souligné. Odon Vallet estime qu'il "est très probable" que d'autres femmes soient nommées à des postes importants au Vatican prochainement.

"Nathalie Becquart c'est une Française, une religieuse, c'est une femme de spiritualité jésuite. Le pape François lui-même c'est un jésuite. C'est une ancienne élève d'HEC, c'est donc du haut niveau", a-t-il détaillé.

"Après les hautes études commerciales, elle est devenue religieuse. Elle a été déjà en tant qu'experte à ce mini-concile qu'est le synode des évêques, mais ce qui est nouveau, c'est qu'elle dispose d'une voix et donc elle peut voter", a précisé Odon Vallet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.