Trois religieux français, dont l'ermite du désert Charles de Foucauld, ont été canonisés par le pape François à Rome

Quelque 45 000 fidèles venus du monde entier se sont réunis pour l'occasion, dimanche sur la place Saint-Pierre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une tapisserie représentant Charles de Foucaud au Vatican, le 15 mai 2022. (VINCENZO PINTO / AFP)

Ils sont venus en nombre pour la canonisation de dix figures de l'Eglise. Quelque 45 000 fidèles du monde entier se sont réunis, dimanche 15 mai, sur la place Saint-Pierre, au Vatican (Rome). Le pape François a proclamé "saints" dix figures de l'Eglise catholique, dont trois religieux français. Arrivé en voiture, le souverain pontife a présidé cette messe de canonisation (la première depuis la pandémie) aux côtés d'une cinquantaine de cardinaux et de 2 000 prêtres et évêques.

Parmi ces dix "canonisés", figurent les religieux français Marie Rivier (1768-1838), César de Bus (1544-1607) ainsi que l'ermite du désert Charles de Foucauld. Mais aussi le prêtre et journaliste néerlandais Titus Brandsma, connu pour son engagement contre la propagande nazie durant la Seconde Guerre mondiale et tué à Dachau en 1942.

Le procès en béatification de Charles de Foucauld, mort assassiné en 1916 à Tamanrasset, dans le Sahara algérien, avait commencé dans les années 1930. Il avait été déclaré "bienheureux" en 2005 par le pape Benoît XVI.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pape François

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.