Migrants : le pape François en Grèce pour dénoncer l'inaction de l'Europe

Publié Mis à jour
Migrants : le pape François en Grèce pour dénoncer l'inaction de l'Europe
FRANCEINFO
Article rédigé par
M. Larguet, S.Korwin - franceinfo
France Télévisions

Cinq ans après sa dernière visite sur l’île de Lesbos (Grèce), le pape François a profité de son passage pour exhorter l'Europe à se réveiller face à la crise migratoire.

Dimanche 5 décembre, le pape François s’est rendu dans le camp de réfugiés de Mavrovouni, situé sur l’île de Lesbos (Grèce), où plus de 2 000 personnes sont entassées dans des conditions difficiles, dans l’attente d’une évolution de leur situation. "Je me bats pour vous aider", a notamment déclaré le souverain pontife. Sa visite était d’ailleurs très attendue. "Nous espérons que la venue du Pape pourra nous apporter un changement", expliquait ainsi Christian Tango Mukaya, l’un des demandeurs d’asile.

"Un cimetière froid sans pierre tombale"

Le pape a également profité de cette visite pour fustiger le mur de la haine érigé sur l’île et pointer du doigt le manque d’humanité face aux naufrages en Méditerranée qui se multiplient ces dernières années : "La Méditerrannée est en train de devenir un cimetière froid sans pierre tombale. Je vous en prie, arrêtons ce naufrage de civilisation". Dans la foulée, il a annoncé qu’il accueillerait cinquante réfugiés à Rome (Italie).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.