Le Vatican utilise le sigle LGBT pour la première fois

Le sigle appararaît dans un document de préparation du Synode sur les jeunes, qui doit se tenir du 3 au 28 octobre, à Rome.

Un drapeau LGBT est brandi lors de la Marche des fiertés, à Naples, en italie, le 11 juillet 2015.
Un drapeau LGBT est brandi lors de la Marche des fiertés, à Naples, en italie, le 11 juillet 2015. (MICHELE AMORUSO / CROWDSPARK / AFP)

Petite révolution au Vatican. Le sigle LGBT (lesbien, gay, bi et trans) a été cité pour la première fois dans un texe émis par l'institution catholique, mardi 19 juin, annonce La Croix, qui ne précise pas dans quel contexte il faut s'attendre à trouver cette référence. 

Ce "document de travail" d’une soixantaine de pages, qui devrait être traduit en français "dans les prochains jours" est intitulé Instrumentum laboris. Il doit servir de base au Synode sur les jeunes qui se réunira à Rome du 3 au 28 octobre. Objectif de ce dernier : renforcer le rôle des jeunes dans l'Eglise. Il est question dans ce document du "rapport des jeunes à la famille", du "travail et de ses incertitudes", "mais aussi de musique, de sport, et de vie affective", précise le journal. 

Ce n'est pas la première fois que le pape François semble ouvert à mieux intégrer les personnes LGBT dans l'Eglise. Mais certaines de ses remarques continuent de faire polémique. Lors de son audience hebdomadaire au Vatican, samedi 16 juin, il a ainsi assuré que pour la religion catholique, les couples de même sexe n'étaient pas des familles. "La famille avec un homme et une femme à l'image de Dieu est la seule famille", a-t-il dit (article en anglais) à cette occasion.