Le pape inscrit dans le catéchisme une opposition catégorique à la peine de mort

Le pape François souhaite que l'Eglise catholique s'engage "de façon déterminée" à abolir la peine de mort partout dans le monde.

Le pape François au Vatican, le 31 juillet 2018. 
Le pape François au Vatican, le 31 juillet 2018.  (MASSIMO VALICCHIA / AFP)

La doctrine officielle de l'Eglise catholique évolue. Alors que la version de 1992 du catéchisme n'excluait pas explicitement la peine capitale dans des cas extrêmes, le pape François a modifié le texte pour y établir que la peine de mort est "inhumaine", a annoncé le Vatican, jeudi 2 août. "L'Église enseigne, à la lumière de l'Évangile, que 'la peine de mort est une mesure inhumaine qui blesse la dignité personnelle' et elle s'engage de façon déterminée, en vue de son abolition partout dans le monde", est-il écrit dans la version française du texte modifié par le souverain pontife.

"Possibilité de se repentir"

"Pendant longtemps, le recours à la peine de mort (...) fut considéré comme une réponse adaptée à la gravité de certains délits, et un moyen acceptable, bien qu'extrême, pour la sauvegarde du bien commun", peut-on lire dans l'introduction du document modifié. La position de l'Eglise sur ce sujet a commencé à évoluer sous le pontificat de Jean-Paul II, mort en 2005. 

"Aujourd'hui, on est de plus en plus conscient que la personne ne perd pas sa dignité, même après avoir commis des crimes très graves, poursuit le texte. On a également mis au point des systèmes de détention plus efficaces pour garantir la sécurité à laquelle les citoyens ont droit, et qui n'enlèvent pas définitivement au coupable la possibilité de se repentir."