Le pape François reçu par Fidel Castro à son domicile à Cuba

Le plus haut responsable de l'Église catholique s'est entretenu dimanche 20 septembre avec le "Lider Maximo" qui, en 1959, a fait inscrire l'athéisme dans la Constitution cubaine.

FRANCE 3

Sur les images fournies par la télévision cubaine, le son a été coupé, et leur conversation restera confidentielle. Le pape François, premier souverain pontife sud-américain, et Fidel Castro se sont rencontrés dimanche 20 septembre dans une atmosphère "familière", précise-t-on au Vatican. Le leader de la révolution cubaine est apparu affaibli, mais plutôt volubile.

Quelques heures auparavant, à La Havane, le souverain pontife avait entretenu son image de "pape des pauvres", brocardant une Église parfois mondaine. "Quand une communauté religieuse commence à compter l'argent, à épargner, Dieu est bon de lui donner un économe désastreux pour la rendre pauvre. Notre Église est pauvre, Dieu veut notre Église pauvre", a notamment déclaré le pape François.

Une visite historique à la Maison-Blanche

À Cuba, la popularité du pape ne se dément pas. Les Cubains attendent beaucoup de lui, notamment sur le plan politique. Le souverain pontife, qui a grandement contribué au rapprochement entre La Havane et Washington, poursuit un voyage très politique. Dès mardi, il se rendra aux États-Unis pour une visite historique à la Maison-Blanche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pape François (à gauche) et l\'ex-président cubain Fidel Castro le 20 septembre 2015 à La Havane (Cuba). Caputre d\'écran de la télévision Cubavision.
Le pape François (à gauche) et l'ex-président cubain Fidel Castro le 20 septembre 2015 à La Havane (Cuba). Caputre d'écran de la télévision Cubavision. (CUBAVISION / AFP)