Italie : scandale de pédophilie dans l'Église à Vérone

À Vérone (Italie), des dizaines d'enfants sourds et muets ont été victimes de pédophilie dans un établissement catholique spécialisé. L'affaire pourrait atteindre le pape François.

Voir la vidéo
FRANCE 3

C'est parce qu'il était malentendant que Giuseppe Consiglio a été scolarisé à l'institut catholique Provolo de Vérone (Italie). Ce pensionnat religieux a longtemps accueilli des enfants sourds et muets issus de milieux modestes. Il n'en est pas à son premier scandale de pédophilie. Depuis 2009, 67 anciens élèves se sont regroupés dans une association. Leur but : faire reconnaître au Vatican des viols répétés et organisés à grande échelle entre les années 50 et 80. Parmi les enfants, les filles n'étaient pas épargnées non plus. Les sévices ont été exorcisés par les victimes avec des figurines sans équivoque.

Le pape François alerté en vain

Sur les photos de classe, ils retrouvent leurs bourreaux. Un prêtre mis en cause, le père Eligio Piccoli, n'exprime aucun remords à près de 90 ans. À l'entendre, ce n'était pas un crime, mais un simple vice. Les prêtres les plus dangereux du Provolo étaient mutés à l'étranger dans d'autres pensionnats de l'institut. L'un d'eux a été envoyé en Argentine, où le futur pape François était archevêque. Les victimes italiennes du Provolo s'interrogent. Elles ont alerté le pape argentin avec des courriers répétés, mais restés sans réponse.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'institut catholique Provolo à Vérone
L'institut catholique Provolo à Vérone (France 3)