Chypre : le pape François rapatrie 50 migrants en Italie

Publié
pape chypre
FRANCEINFO
Article rédigé par
A. Mikoczy, F. Crimon - franceinfo
France Télévisions

Le pape François a dénoncé avec force, vendredi 3 décembre à Chypre, le traitement réservé à certains migrants. Pour lui, leur sort rappelle certaines périodes sombres comme le nazisme ou la dictature de Staline. Il va ramener avec lui 50 migrants.

Pour 50 migrants de Chypre, c'est la fin du cauchemar. Le Vatican les a sélectionnés pour qu'ils obtiennent le statut de réfugié en Europe. Ils vont bientôt partir à Rome (Italie). Logement, soins, formations... Ils seront aidés pendant des années. "Je suis tellement heureuse. Je promets de faire bon usage de cette opportunité", confie une migrante camerounaise. Catholiques africains ou musulmans du Proche-Orient, le pape François a demandé que toutes les confessions soient représentées. Le critère de sélection, c'est la fragilité. 

Appel à une Europe plus solidaire

Dans une église de Chypre, lors d'une cérémonie œcuménique vendredi 3 décembre, le pape a voulu que ces personnes racontent leurs rêves, leurs espoirs. Le pape François s'en est pris à l'indifférence globale alors que 1 600 migrants sont morts cette année en mer. "S'habituer à cela, c'est une maladie très grave", a déclaré le souverain pontife. Le pape a rappelé que personne n'est à l'abri de quitter sa terre. Samedi en Grèce, il demandera à l'Europe du Nord d'être plus solidaire des pays méditerranéens.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.