Auschwitz : le recueillement silencieux du pape

Une visite silencieuse dans la prière. Le pape François s'est rendu ce vendredi 29 juillet au matin dans l'ancien camp nazi d'Auschwitz. Un moment très solennel pour rendre hommage aux victimes. 

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Seul et dans un silence total, le pape François franchit la porte du camp d'Auschwitz. Les yeux fermés, tête baissée, il se recueille pendant plus de dix minutes. Il semble alors porter le poids de ce lieu d'horreur où un million de juifs ont été exterminés. Le pape va ensuite saluer des survivants. Il embrasse la plus âgée d'entre eux. Elle a 101 ans et était violoniste dans l'orchestre du camp. Le souverain pontife fait ensuite face au mur de la mort.

"Dieu pardonne à ton peuple. Pardonne autant de cruauté"

C'est ici que les nazis ont exécuté des milliers de prisonniers d'une balle dans la nuque. En longeant les rails des trains de déportés qui menaient directement aux chambres à gaz, le pape François rentre alors dans Birkenau. Un psaume en hébreu est entonné par le grand rabbin de Pologne. Ce sera le seul moment où le silence est rompu. François remet des médailles à des Justes parmi les Nations. Des Polonais qui comme Alicja, 87 ans, ont caché des dizaines de juifs pour les sauver. Et avant de repartir aux Journées mondiales de la jeunesse à Cracovie (Pologne), le pape François a laissé deux petites phrases sur le livre d'or : "Dieu pardonne à ton peuple. Pardonne autant de cruauté".

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien camp nazi d\'Auschwitz-Birkenau (Pologne), le 27 janvier 2016.
L'ancien camp nazi d'Auschwitz-Birkenau (Pologne), le 27 janvier 2016. (ARTUR WIDAK / NURPHOTO / AFP)