VIDEOS. Pendant 100 jours, elle se confronte à ses plus grandes peurs

Michelle Poler a peur de tout ou presque. Des grands chiens, des montagnes russes, de la nourriture épicée, de l'alcool et surtout... de l'inconnu. Elle s'est lancé un défi : pendant 100 jours, se filmer en train de vaincre ses peurs, au rythme d'une par jour.

Michelle Poler annonce son défi \"100 days without fear\" dans une vidéo publiée sur YouTube, le 4 avril 2015.
Michelle Poler annonce son défi "100 days without fear" dans une vidéo publiée sur YouTube, le 4 avril 2015. (100 DAYS WITHOUT FEAR / YOUTUBE)

Elle a peur de tout, ou presque. Des grands chiens, des montagnes russes, de la nourriture épicée, de l'alcool et surtout... de l'inconnu. Originaire du Venezuela, Michelle Poler s'est lancé un défi : pendant 100 jours, se filmer en train de vaincre ses peurs, au rythme d'une par jour.

"Je suis prête à me laisser aller"

Arrivée à New York (Etats-Unis) pour ses études, la jeune femme, habituée à tout contrôler, s'est sentie "frustrée", avec la sensation "de ne pas profiter à fond de cette ville et de la vie en général". "Je suis prête à me laisser aller, à faire face à mes plus grandes peurs, à essayer d'être complètement vulnérable face à elles et à profiter de l'expérience, écrit-elle sur son blog (en anglais). Souhaitez-moi bonne chance."

Depuis 86 jours déjà, Michelle enchaîne donc les nouvelles expériences. Goûter des huîtres pour la première fois, toucher un chat, un serpent, une tarentule, passer un jour sans son téléphone, consommer du cannabis, changer une coucher sale, se faire un piercing, être ivre ou encore sauter en parachute...

La "peur de l'inconnu"

Parfois, les peurs de cette ancienne directrice artistique peuvent sembler irrationnelles. Faire frire des empanadas (des chaussons farcis de viande ou de poisson) par exemple. Parce que oui, elle a peur de se brûler en cuisinant. Ou manger de la nourriture indienne. Parce qu'elle a tout simplement "peur de l'inconnu". Avant de débuter son challenge, Michelle avait peur de ne pas vaincre ses peurs : il lui reste 14 défis à relever avant de réussir son pari.