VIDÉO. Hawaï : après l'éruption du volcan Kilauea, les autorités craignent les gaz toxiques

Le Kilauea est à nouveau entré en éruption le 3 mai. En atteignant l'océan, ses coulées de lave provoquent des fumées acides potentiellement mortelles.

Voir la vidéo

De grandes colonnes de fumée s'élèvent depuis l'océan Pacifique, sur les côtes de l'île d'Hawaï (Etats-Unis) depuis lundi 21 mai. La scène est impressionnante et dangereuse. Ces gaz sont en fait très chauds et corrosifs. Ils sont produits par la rencontre entre les coulées de lave du volcan Kilauea, entré en éruption depuis le 3 mai, et l'eau de mer.

Ce phénomène s'appelle le "laze". C'est une contraction entre les mots anglais "lava" (lave) et "haze" (brouillard). Cette fumée avait provoqué deux morts en 2000, rappelle l’Institut d'études géologiques des Etats-Unis.

La peur du sulfure d'hydrogène

Un autre danger se présente sur l'île : les coulées de lave menacent une usine géothermique. Si le magma atteignait l'installation, cela produirait de nouveaux gaz très dangereux. "Le scénario du pire serait l'émission de vapeurs de sulfure d'hydrogène, un gaz très toxique", a commenté le chef de l'agence de gestion des urgences (EMA), Tom Travis. Face à ces deux menaces, les autorités ont appelé certains habitants de la zone à se préparer à évacuer.

La rencontre entre la lave et l\'océan Pacifique a provoqué la formation de fumées nocives, à Hawaï, le 22 mai 2018.
La rencontre entre la lave et l'océan Pacifique a provoqué la formation de fumées nocives, à Hawaï, le 22 mai 2018. (USGS / HANDOUT / ANADOLU AGENCY)