USA : innocenté après 30 ans passés dans le couloir de la mort

Glenn Ford, un Noir américain avait été reconnu coupable du meurtre d'un bijoutier en 1984. Jugé par un jury exclusivement composé de Blancs. Il avait toujours nié. Trente ans plus tard, de nouvelles preuves l'innocentent. Une erreur judiciaire qui pourrait rouvrir le débat sur la peine de mort aux USA.

Glenn Ford à sa sortie de prison en Lousiane, le 11 mars 2104.
Glenn Ford à sa sortie de prison en Lousiane, le 11 mars 2104. (youtube)
«Je suis totalement retourné, mais je me sens bien.» Les premiers mots de Glenn Ford, âgé de 64 ans, à la sortie de la prison de Louisiane, sont simples, succints, après trois décennies passées dans le couloir de la mort. «Quand je suis parti en prison, mes fils étaient des bébés. Maintenant ce sont des adultes qui ont eux-mêmes des bébés. C'est 30 ans de ma vie. Je ne peux pas refaire le passé.» Interrogé sur CNN, le plus ancien condamné à mort, vêtu d'une chemise bleue en jean, chapeau et lunettes noires cerclées, laisse tout de même transpercer son ressentiment : «Oui j'ai du ressentiment. J'ai été enfermé près de 30 ans pour quelques chose que je n'ai pas fait.»

Aussitôt, Amnesty International aux USA a réagi par la voix de Thenjiwe Tameika McHarris : «Glenn Ford est la peuve vivante que notre système judiciaire est totalement vicié.» La remise en question de la peine capitale est récurrente dans beaucoup d'Etats américians. Ainsi Jay Inslee, gouverneur démocrate de l'Etat de Washington, a décrété le 11 février 2014 un moratoire sur la peine de mort : «Il y a trop de failles dans le système. Et quand la décision finale est la mort, il y a trop en jeu pour accepter un système imparfait. Dans le cas de la peine capitale, je ne suis pas convaincu que justice soit rendue.»

78 condamnés ont été exécutés depuis 1904 dans l'Etat de Wahington. Depuis la nouvelle législation de 1981, 32 hommes ont été condamnés à mort. Parmi eux, 18 ont vu leur peine commuée en prison à vie. Un détenu a été innocenté. 
18 Etats américains et la capitale Washington ont aboli la peine de mort, 7 autres ont décrété un moratoire sur les exécutions. Et 60% des américains se déclarent favorables à la peine de mort. Un chiffe qui peur nous sembler élevé. Pourtant, aux Etats-Unis, c'est le niveau le plus bas enregistré depuis 40 ans, selon le Monde.fr.

Glenn Ford est devenu, en ce mois de mars 2014, le nouveau symbole des failles du système judiciaire. Le symbole de tous ceux qui réclament l'abolition de la peine de mort. Selon le journal local The Shreveport Times, la police avait entendu en 2013 un autre homme, Jake Robinson, qui s'accusait du meurtre du bijoutier. «Nous sommes très heureux de voir notre client enfin blanchi», ont déclaré à ce même quotidien ses avocats.

Pendant des décennies, Ford avait clamé son innocence et déposé plusieurs recours.