"The Rider", histoire d'un cow-boy brisé

The Rider, sorti au cinéma ce mercredi 28 mars, a l'apparence d'un western avec de grands espaces américains. Un cow-boy y joue son propre rôle dans une histoire vraie : il a dû renoncer à ses rêves à cause d'une chute de cheval.

France 3

Un cow-boy seul, sans sa monture, dans l'immensité d'une réserve indienne du Dakota du Sud. Cet homme, c'est Brady Jandreau, un sioux de la tribu Lakota Oglala, avec des ancêtres québécois. The Rider raconte son histoire, une histoire dramatique, dans laquelle il joue son propre rôle. Brady Jandreau était connu comme un jeune prodige du rodéo, jusqu'à ce terrible jour du 12 avril 2016, où un cheval le mit à terre, le laissant dans le coma, mais surtout avec une grave blessure à la tête, et l'interdiction de remonter à cheval. Une catastrophe.

Une chevauchée bouleversante

"C'est tout ce que je sais faire, c'est ça qui me fait me sentir en vie, confie-t-il. Ça me permet de m'échapper. Quand je suis à cheval, je me sens plus proche de Dieu, comme au sommet d'une montagne", confie l'acteur. The Rider, c'est bien l'histoire d'un jeune homme dont on a brisé le rêve, et qui va devoir retrouver un sens à sa vie. Dans le film, sorti ce mercredi au cinéma, comme dans sa propre vie, Brady Jandreau a repris le dressage des chevaux. "Dieu donne à chacun une raison d'être", dit-il. Pour un cow-boy, c'est chevaucher.

Le JT
Les autres sujets du JT
The Rider
The Rider (France 3)