REPLAY. Investiture de Joe Biden : regardez la prestation de serment et le discours du 46e président des Etats-Unis

Joe Biden a notamment appelé les Américains à s'unir.

"C'est le triomphe d'une cause, de la démocratie." Joe Biden a été officiellement investi comme 46e président des Etats-Unis mercredi 20 janvier, à Washington. Après avoir prêté serment sur la Bible, il a entamé un discours d'une vingtaine de minutes dans lequel il a insisté sur le retour de l'unité du peuple américain. "La volonté du peuple a été entendue et la volonté du peuple a été respectée", a-t-il affirmé en préambule avant, donc, de promettre d'être "le président de tous les Américains". Il a tendu la main à ceux qui ne l'ont pas soutenu durant la campagne : "Ecoutez ce que mon cœur a à vous dire, écoutez-moi clairement (...) les désaccords ne doivent pas amener à la désunion."

>> Suivez en direct la cérémonie d'investiture de Joe Biden

Un hommage aux victimes du Covid-19

Alors que le Covid-19 qui a fait plus de 400 000 morts aux Etats-Unis, Joe Biden a assuré que "nous nous en sortirons ensemble", avant de faire observer une minute de silence en hommage aux 400 000 "mères, pères, maris, épouses, fils, filles, amis, voisins et collègues" tués par le virus. Dans une mise en garde contre l'arrivée de "la phase la plus dure et la mortelle" de la pandémie, le nouveau président a appelé les Américains à mettre de côté leurs différences pour faire face à ce "sombre hiver". Après le règne de l'expression "fake news" sous Donald Trump, il a exhorté les Américains à rejeter la manipulation des faits.

"Tous les désaccords ne doivent pas mener à la guerre totale. Et nous devons rejeter la culture où les faits eux-mêmes sont manipulés, et même inventés."

Joe Biden

lors de son discours d'investiture

"Il y a la vérité et il y a les mensonges, les mensonges prononcés pour le pouvoir et pour le profit. Chacun d'entre nous a le devoir et la responsabilité, en tant que citoyen, en tant qu'Américain, et particulièrement en tant que dirigeant, (...) de défendre la vérité et de combattre les mensonges", a-t-il ajouté. Il a aussi promis de "vaincre" le "suprémacisme blanc" et le "terrorisme intérieur", deux semaines après les violences au Capitole. "Ensemble, nous écrirons une histoire américaine d'espoir, pas de peur, d'unité, pas de division, de lumière, pas d'obscurité, une histoire de décence, de dignité, d'amour, de soins, de grandeur, voilà l'histoire qui doit nous inspirer", a-t-il conclu.

Le 46e président des Etats-Unis, Joe Biden, lors de son investiture à Washington, le 20 janvier 2021.
Le 46e président des Etats-Unis, Joe Biden, lors de son investiture à Washington, le 20 janvier 2021. (PATRICK SEMANSKY / AFP)