La diplomatie américaine va-t-elle changer, avec l’investiture de Joe Biden ?

Pour beaucoup, le départ de Donald Trump signifie un retour à des relations plus normales. Les plus optimistes risquent des déceptions.

France 2

Tourner le dos aux années Trump, à une diplomatie imprévisible. Avec l’investiture de Joe Biden à la présidence des États-Unis, mercredi 20 janvier, l'Amérique reprend sa place de leader du monde libre. “L’Amérique est de retour, prête à mener le monde et non pas à s’en retirer, prête à présider la table”, a déclaré Joe Biden. Avec l’Europe et ses alliés, ce dernier veut réparer les liens. Donald Trump qualifiait l’Europe d’ennemi, Joe Biden la voit comme une partenaire politique, notamment, pour lutter contre le populisme.

Il ne lèvera pas les taxes douanières sur les produits européens

En revanche, sur les dossiers économiques, le 46e président des États-Unis ne reviendra pas à un certain protectionnisme. Par exemple, il ne prévoit pas de lever les taxes douanières sur les produits européens. Il ne s’est même pas exprimé sur ce sujet. Ce sera donc l’Amérique d'abord, comme sous Donald Trump, mais dit avec plus de politesse et de diplomatie. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le démocrate Joe Biden prête serment pour devenir le 46e président des Etats-Unis à Washington, le mercredi 20 janvier 2021.
Le démocrate Joe Biden prête serment pour devenir le 46e président des Etats-Unis à Washington, le mercredi 20 janvier 2021. (ROBERT DEUTSCH-USA TODAY/SIPA US/SIPA / SIPA USA)