États-Unis : l'Obamacare survit encore à Donald Trump

Donald Trump a dû se résigner vendredi 24 mars à retirer le texte qui devait remplacer la réforme de la santé de son prédécesseur Barack Obama. À Washington, aux États-Unis, Jacques Cardoze revient sur cet échec politique et personnel du président américain.

France 3

Donald Trump a dû se résigner à retirer le texte qui devait remplacer l'Obamacare. "Oui, c'est un échec retentissant pour Donald Trump qui a préféré s'éviter un affront au Parlement en retirant ce projet de nouvelle bouture de la loi Obamacare, loi emblématique Barack Obama. À l'époque, en 2009-2010, il avait fallu huit mois pour la mettre au point. Cette fois-ci, les Républicains, emmenés par Donald Trump, s'étaient imaginés pouvoir la modifier en seulement quelques jours", relate Jacques Cardoze.

Un manque de consensus chez les Républicains

Il manquait dix votes républicains pour que ce nouveau texte puisse passer, il n'en sera rien. "Donald Trump, dans une déclaration, a aussitôt fait savoir que c'était la faute des Démocrates. En réalité, lui-même ne faisait pas le plein de ses voix côté Républicains", constate le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Selon le Bureau du budget du Congrès, 14 millions de personnes perdront leur couverture santé l\'an prochain si le projet de loi républicain est voté.
Selon le Bureau du budget du Congrès, 14 millions de personnes perdront leur couverture santé l'an prochain si le projet de loi républicain est voté. (JIM WATSON / AFP)