Cet article date de plus de quatre ans.

Présidentielle américaine : vers un recompte des voix dans certains états ?

Face à des soupçons de fraude sur des machines à voter électroniques, lancés par des experts en cybersécurité, un recompte des voix pourrait avoir lieu dans trois états où les résultats ont été particulièrement serrés.

Article rédigé par
Charlotte Alix - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ancienne candidate écologiste Jill Stein a lancé une levée de fonds sur internet pour organiser un recomptage des voix dans certains états. (WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Y’aura-t-il un recompte des voix dans certains États américains ? C’est en tout cas ce que demande Jill Stein, la candidate écologiste à l'élection présidentielle américaine de 2016. Elle a récolté, en quelques jours, près de cinq millions de dollars sur internet pour financer un nouveau comptage des voix dans les états du Wisconsin, du Michigan et de Pennsylvanie. Si Hillary Clinton ne s'est pas exprimée sur le sujet, certains de ses supporters soutiennent l'initiative de Jill Stein.

En cause, les affirmations d'experts en cybersécurité, qui estiment qu'il y a eu fraude dans ces trois états. Ils ont relevé des anomalies statistiques et évoqué de possibles piratages des machines de vote électroniques, des soupçons renforcés par le fait que les machines utilisées dans certains comtés du Wisconsin ont été bannies dans d’autres Etats, au motif qu’elles pouvaient facilement être piratées.

2 millions de voix d'avance pour Clinton

S’il n’y a toutefois aucune preuve formelle, et si certains statisticiens se disent sceptiques, l’ex-candidate écologiste mène la fronde, au nom de l’intégrité de l’élection. Il faut dire que ces trois Etats ont été décisifs dans la victoire de Donald Trump, qui les a remportés de parfois quelques milliers de voix d’avance à peine sur sa rivale, lui assurant tout de même le soutien de la totalité des grands électeurs de l'état (selon la règle du winner-takes-all).

La frustration des partisans d'Hillary Clinton est exacerbée par le fait que la candidate démocrate a largement remporté le vote populaire : elle compte déjà plus de 2 millions de voix d’avance, alors que le dépouillement n’est pas encore officiellement terminé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.