Cet article date de plus de cinq ans.

États-Unis : le premier rendez-vous des primaires a livré des surprises

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
États-Unis : le premier rendez-vous des primaires a livré des surprises
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le Caucus de l'Iowa ne s'est pas passé comme attendu. Hillary Clinton s'est imposée de justesse chez les démocrates et Donald Trump a été battu côté républicain.

Les candidats plus clivants et offensifs ont fait mentir les sondages dans l'Iowa, lors des primaires pour la présidentielle américaine. Alors que Donald Trump était donné en tête chez les républicains, le milliardaire a été sèchement battu par Ted Cruz de trois points et est talonné par Marco Rubio. Chez les démocrates, Hillary Clinton est accrochée par Bernie Sanders, l'écart est de 0,2%.

Qui sont ces outsiders ?

Ted Cruz est un ultra conservateur de 45 ans. Il est opposé à l'avortement et favorable au port d'armes. Détesté du Congrès pour son opposition systématique, il pourfend l'État fédéral. Marco Rubio, arrivé troisième, incarne l'aile modérée des républicains. Brillant orateur, fils d'immigré cubain, il attire un électorat jeune et séduit par son optimisme sur l'avenir de l'Amérique.

Chez les démocrates, Bernie Sanders a créé la surprise. Quasi inconnu avant son entrée en lice dans la campagne, ce candidat de 74 ans est le symbole de l'aile gauche du parti. Avec ses projets d'université gratuite et de salaire minimum, il plaît à un électorat jeune.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Présidentielle américaine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.