Vols Europe / États-Unis suspendus : des voyageurs pris de court

Donald Trump a annoncé la fermeture des frontières américaines pour les Européens afin de lutter contre l'épidémie de Covid-19 dans la soirée du mercredi 11 mars. Une annonce qui a surpris beaucoup de voyageurs. Certains se précipitent pour prendre un vol ; d'autres annulent.

France 2

C'est la stupeur jeudi 12 mars au matin, à l'aéroport de Roissy (Val-d'Oise) pour les voyageurs en partance pour les États-Unis. Une Française devait s'envoler vers la Floride pour fêter ses 30 ans. Elle vient d'apprendre que l'entrée sur le territoire américain est interdite à partir de samedi 14 mars à cause de l'épidémie de Covid-19. Mais certains touristes ne peuvent déjà plus embarquer. "On est venu à l'aéroport. On pensait qu'on pouvait partir quand même. Mais l'équipage Air France nous a dit que si on partait, ils ne pouvaient plus venir nous chercher. Donc j'ai pleuré", explique-t-elle.

8% du trafic interrompu à Roissy

L'annonce de Donald Trump est également une mauvaise nouvelle pour des retraitées qui s'étaient offert leur premier voyage à New York. Par peur de ne pas pouvoir rentrer, elles annulent aussi leur départ. Pour les Américains, c'est aussi la panique. Craignant de ne plus avoir de vol dans les prochains jours, ils cherchent à prendre le premier avion pour rentrer. 40 vols allers et 40 vols retours relient chaque jour Paris aux États-Unis, soit 8% du trafic. 

Le JT
Les autres sujets du JT
A partir de vendredi 13 mars à minuit, toutes les compagnies aériennes françaises vont suspendre pour trente jours les vols vers les Etats-Unis.
A partir de vendredi 13 mars à minuit, toutes les compagnies aériennes françaises vont suspendre pour trente jours les vols vers les Etats-Unis. (POLYNÉSIE LA 1ÈRE)