Vins et fromages : sanction imminente à venir des États-Unis

Les États-Unis veulent taxer plus sévèrement de nombreux produits européens, avec une hausse de 10% pour les Airbus et de 25% pour les vins et les fromages. Les hausses de tarifs devraient commencer vendredi 18 octobre.

FRANCE 2

Une nouvelle fois, les vins français sont au cœur d'une guerre commerciale. Vendredi 18 octobre prochain, les États-Unis pourraient augmenter les taxes douanières de 25% sur les bouteilles tricolores. Un coup dur pour un domaine situé dans le Languedoc, qui réalise 30% de ses exportations vers les États-Unis. "Notre rosé phare, qui est vendu aujourd'hui 25 dollars, va se retrouver à 30 dollars ou au-delà, donc cela risque d'impacter nos ventes", regrette Rodrigue Le Bouedec, directeur export du château Puech-Haut.

Des hausses validées par l'OMC

En plus du vin, d'autres produits comme les olives, le fromage, le beurre, le porc ou encore les crustacés pourraient également être taxés par les États-Unis. Au total, 150 produits sont visés dans toute l'Europe. Des sanctions rendues possibles par l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Elle considère que les subventions européennes accordées à Airbus ont porté préjudice à Boeing.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une dégustation de vin à Margaux (Gironde), le 26 décembre 2015.
Une dégustation de vin à Margaux (Gironde), le 26 décembre 2015. (PHILIPPE ROY / AFP)