VIDEOS. Pour dénoncer le sexisme, des Polonaises accueillent Trump déguisées en "servantes écarlates"

Ces femmes dénoncent la "misogynie et le sexisme" du président américain, en visite officielle en Pologne jeudi.

APTN

La première visite officielle de Donald Trump en Pologne a été marquée par un rassemblement de femmes qui voulaient dénoncer la "misogynie" et le "sexisme" du président américain. Une dizaine de femmes habillées en "servantes écarlates", des personnages du roman éponyme de Margaret Atwood, ont manifesté à Varsovie, jeudi 6 juillet.

Vêtues d'une cape rouge et d'une coiffe blanche, les manifestantes se sont rassemblées avec d'autres manifestants anti-Trump.

"Une internationale de la misogynie"

"Nous vivons quelque chose qui ressemble à une internationale de la misogynie et du sexisme avec Kaczynski [en Pologne], Trump aux Etats-Unis et Poutine en Russie", explique une jeune femme déguisée en "servante écarlate" devant la caméra.

Ces femmes se sont inspirées du roman de la Canadienne Margaret Atwood, The Handmaid's Tale (La Servante écarlate), sorti en 1985 et devenu un best-seller. Il dépeint des Etats-Unis qui basculent dans une dictature ultraconservatrice, menée par une caste qui use de l'esclavage sexuel pour se perpétuer. Le livre, adapté récemment à la télévision, est devenu une référence pour la lutte en faveur des droits des femmes.

Protestation organisée par des femmes polonaises déguisées en \"Servante écarlate\" à Varsovie contre la visite de Donald Trump, le 6 juillet 2017
Protestation organisée par des femmes polonaises déguisées en "Servante écarlate" à Varsovie contre la visite de Donald Trump, le 6 juillet 2017 (CZAREK SOKOLOWSKI/AP / SIPA)