VIDEO. En Californie, le gouverneur suspend la peine de mort

Ce mercredi 13 mars, le gouverneur californien Gavin Newsom a appliqué un moratoire de quatre ans sur la peine capitale.

BRUT

"Avons-nous le droit de tuer ?", s'interroge Gavin Newsom. Fraîchement élu, le gouverneur démocrate de Californie vient d'appliquer un moratoire sur la peine de mort. Lors des quatre prochaines années, aucune peine capitale ne pourra être perpétrée dans cet État américain. L'homme politique dit ne pas vouloir "rejoindre" les pays tels que la Chine, l'Iran ou encore l'Arabie saoudite qui figurent dans la liste des États qui exécutent le plus. "Trois pays sur quatre savent mieux et font mieux. Ils ont aboli la peine de mort", relève Gavin Newsom.

Pour le gouverneur, le précepte "œil pour œil" n'a pas sa place dans la justice américaine. "Si vous êtes violé, nous ne violons pas. (…) Si quelqu'un tue, on ne tue pas", souligne-t-il. 

La réaction de Donald Trump

La décision de Gavin Newsom n'a pas tardé à faire réagir Donald Trump. Sur le réseau social Twitter, le président américain a fait part de son mécontentement : "Le gouverneur de Californie mettra un terme à toutes les exécutions de 737 tueurs de sang-froid. Les amis et les familles des victimes toujours oubliées ne sont pas ravis, et moi non plus !", écrit-il. Le président fait référence aux 737 personnes condamnées à la peine capitale et qui sont, de ce fait, dans le couloir de la mort en Californie.

Dans 32 États américains, la peine capitale est encore légale. 

Ce mercredi 13 mars, le gouverneur californien Gavin Newsom a appliqué un moratoire de quatre ans sur la peine capitale.
Ce mercredi 13 mars, le gouverneur californien Gavin Newsom a appliqué un moratoire de quatre ans sur la peine capitale. (BRUT)