VIDEO. "C'est comme s'ils m'avaient planté un couteau dans la poitrine" : plus d'un mois après avoir été séparés à la frontière, une Guatémaltèque retrouve son enfant

Les retrouvailles ont eu lieu dans dans un aéroport du Maryland, vendredi. Ils avaient franchi la frontière mexicaine le 19 mai en Arizona.

Des chaussures et des jouets d\'enfants déposés à Tornillo au Texas (Etats-Unis), le 21 juin 2018.
Des chaussures et des jouets d'enfants déposés à Tornillo au Texas (Etats-Unis), le 21 juin 2018. (MIKE BLAKE / REUTERS)

La scène a ému tous les voyageurs présents à l'aéroport international de Baltimore-Washington (Maryland), vendredi 22 juin. Après avoir été séparée de lui pendant plus d'un mois, une mère de famille guatémaltèque a retrouvé son petit garçon de sept ans. Sur la vidéo de CNN (article en anglais), on la voit l'embrasser longuement, lui serrer la tête, avant de l'enrouler d'une couverture.

"Ce n'est pas juste pour une maman"

Entre deux sanglots, on entend Beata Mariana de Jesus Mejia-Mejia dire "je t'aime" en espagnol à son fils, Darwin. Elle explique que les autorités les ont séparées dans un centre de détention de l'immigration en Arizona quelques jours après avoir traversé la frontière mexicaine. "Ce n'est pas juste pour une maman, dit-elle. C'est comme s'ils m'avaient planté un couteau dans la poitrine et m'avaient tuée."

Quand je lui parlais au téléphone, je ne le reconnaissais pas. Il ne m'avait jamais parlé comme ça avant. Il y avait de la tristesse, comme un nœud dans la gorge.Beata Mariana de Jesus Mejia-Mejiaà CNN

Cette mère guatémaltèque de 38 ans a expliqué qu'elle et son fils sont venus aux États-Unis pour demander l'asile. Elle souhaite fuir les menaces de mort et les coups que lui portent son mari resté au pays. Ils ont franchi la frontière le 19 mai près de la ville de San Luis, en Arizona.