Cet article date de plus de quatre ans.

Trump pourra "inspirer les lois, mais il n'aura pas l'initiative"

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
gruffat
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Jean-Claude Gruffat, militant républicain franco-américain, est l'invité du Grand Soir 3 ce mercredi 9 novembre pour évoquer l'élection de Donald Trump à la Maison-Blanche.

Républicain convaincu, Jean-Claude Gruffat n'a pourtant pas voté pour Donald Trump. "Il est mon président. Il a été choisi par les électeurs américains. C'est maintenant le président de tous les Américains, y compris ceux qui n'ont pas voté pour lui".

Le problème auquel Donald Trump sera confronté, selon l'ancien banquier, "c'est que c'est au Congrès de formuler les textes de loi qui seront votés. Le président peut inspirer, peut susciter, mais il n'a pas l'initiative".

"Il n'a aucune expérience publique"

Autre "handicap fondamental" relevé par Jean-Claude Gruffat dans le Grand Soir 3 ce mercredi, c'est qu'il "n'a strictement aucune expérience publique. Heureusement, il a un vice-président qui a été gouverneur de l'Indiana et qui connaît les rouages de Washington. Il a pris quelqu'un de compétent qui pouvait le connecter à l'establishment".

"Ses priorités ne seront pas d'expulser les immigrés, estime le militant républicain, mais de réformer le système de santé en le rendant plus ouvert à la concurrence pour faire baisser les primes d'assurance".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Donald Trump

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.