Cet article date de plus de quatre ans.

Trump, le misogyne, a su séduire les femmes

Donald Trump a été élu 45e président des tats-Unis, dans la nuit de mardi 8 à mercredi 9 novembre. Et malgré ses propos sexistes révélés par la presse durant la campagne, Trump a su séduire les femmes et notamment les femmes blanches. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
53% des femmes blanches ont voté pour Trump  (MARK WILSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

L’un des enseignements de l'élection présidentielle américaine, remportée par Donald Trump c'est qu'Hillary Clinton n’a pas suffisamment su séduire les électrices. Elle a obtenu 54% des suffrages féminin, c’est un point de moins qu’Obama en 2012. Et, de son côté, Trump ne les a pas fait fuir. Dans le centre commercial chic de la banlieue d’Orlando, Amanda fait ses courses. Brushing impeccable, manucure parfaite, cette sexagénaire estime que les propos de Donal Trump sur les femmes sont horribles, affreux mais elle lui trouve des excuses, il est comme tous les hommes explique t-elle. 

Les hommes disent parfois ce genres de bêtises, mais Donald Trump a aussi fait de grandes choses

Amanda

Une électrice

Et les propos d’Amanda résument assez bien l’état d’esprit des femmes qui ont voté pour Trump. "Ce ne sont que des mots et, en tant que femmes l’émotion et la peur ne doivent pas altérer notre jugement" explique Amanda. Elle pense aussi que l’image de Trump a été ternie dans les médias : "Ce mec a dit des choses condamnables, inappropriées mais je pense aussi que les médias ont dépensé beaucoup trop d’énergie à parler de tout cela."

Un vote de rejet pour Clinton plutôt qu'un vote d'adhésion à Trump

Cynthia fait également partie de 53% de femmes blanches selon CNN qui ont voté pour Trump. Dans un sourire gêné, cette jeune mère de famille avoue que ce n’est pas par adhésion mais par rejet de ce que représente l’ancienne candidate.

Et c’est aussi le point vu de Mégane : "Je pense qu’Hillary était une candidate horrible, elle est uniquement préoccupée par ce qu’elle a fait avec son mari dans le passé. Je ne suis vraiment pas fan des Clinton !" Aux yeux de cette femme d’affaire Hillary Clinton ce n’est pas la modernité, c’est " l’establishment" : "Je pense qu’elle n’en a rien à faire des femmes, elle se préoccupe uniquement de sa famille, du clan Clinton et de leurs intérêts."

Donald Trump a su séduire les femmes : le reportage d'Alice Serrano
--'--
--'--

Même Juliana, d’origine Vénézuélienne, n’épargne pas Hillary Clinton. "Je ne l’aime pas c’est pour ça que j’ai voté Trump ! En tant que secrétaire d’Etat elle avait le devoir de nous protéger et elle ne l’a pas fait…Je ne me sens pas proche d’elle, je ne m’identifie pas du tout à elle." se confie Juliana. 

Clinton a menti tant de fois notamment sur ses affaires d’email

Juliana

Une électrice d'origine vénézuellienne

Pour Juliana, Amanda, Mégane et beaucoup d’autres qui vont et qui viennent dans les allées de ce grand centre commerciale, Hillary Clinton représente les affaires et le passé. Pour toutes, l’ex candidate est tout sauf l’image de la femme américaine d’aujourd’hui.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.