Trump - Kim Jong-un : un virage historique

La décision du président américain, Donald Trump, de rencontrer son homologue nord-coréen a surpris tout le monde. La rencontre prévue avant la fin mai constitue un virage historique dans les relations, jusque-là houleuses, qu'entretenaient les deux pays.

Voir la vidéo

C'est à la Maison-Blanche que l'annonce incroyable de ce vendredi a été faite par ce responsable sud-coréen après sa rencontre avec le président américain. "Donald Trump a accepté le compte-rendu et a dit qu'il rencontrerait Kim Jong-un d'ici mai pour parvenir à la dénucléarisation permanente", a commenté Chung Eui-Yong, conseiller national sud-coréen à la sécurité.

Vers un dégel ?

Du côté du président américain, tradition oblige, c'est par un tweet que l'information a été confirmée : "De gros progrès sont faits, mais les sanctions seront maintenues jusqu'à ce qu'un accord soit conclu. La réunion est en train d'être préparée."

Il y a six mois, États-Unis et Corée du Nord étaient au bord de la guerre nucléaire. Trump menaçait de "détruire le régime communiste" et invectivait Kim Jong-un, l'appelant littéralement "l'homme fusée". De son côté, Kim Jong-un répliquait en traitant de "mentalement dérangé". Ce soir la communauté internationale se réjouit de cette future rencontre, notamment la Chine et ce, malgré les inconnues qui restent persistantes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les gens regardent un reportage télévisé montrant des photos du président américain Donald Trump et du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un dans une gare de Séoul (Corée du Sud), le 9 mars 2018.
Les gens regardent un reportage télévisé montrant des photos du président américain Donald Trump et du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un dans une gare de Séoul (Corée du Sud), le 9 mars 2018. (JUNG YEON-JE / AFP)