Trophées de chasse : pourquoi Donald Trump a fait marche arrière

Après avoir décidé d'autoriser l'import de trophées de chasse, notamment ceux des safaris en Afrique, Donald Trump a fait une volte-face. Avait-il sous-estimé cette levée de boucliers des associations de protection des animaux? Réponse avec Agnès Vahramian.

Voir la vidéo
France 2

"La levée de boucliers a été immédiate et violente", témoigne Agnès Vahramian en direct de Washington. "Les défenseurs des animaux aimeraient croire que l'indignation publique a suffi à ce revirement, mais il faut en douter, parce que Donald Trump adore affronter les tempêtes qu'il déclenche. De vives critiques sont venues de son camp politique. Des élus républicains ont mis en doute l'idée que la chasse puisse protéger les éléphants.

"Trop de vents contraires"

"La chaine de télévision Fox News, amie du président, a aussi jugé cet argument plutôt spécieux", poursuit la journaliste. "Et puis il y a la situation politique très chaotique au Zimbabwé. Les enfants de Donald Trump aussi ont-ils joué un rôle ? Ils sont pris dans cette polémique après la réapparition de leurs photos de chasse. Alors ont-ils parlé à leur père, qu'ils conseillent politiquement? Trop de vents contraires expliquent sans doute cette rétractation surprise."

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump le 11 novembre 2017 à Hanoi, au Vietnam. 
Donald Trump le 11 novembre 2017 à Hanoi, au Vietnam.  (JONATHAN ERNST / REUTERS)