Syrie : quelles conséquences pour les Kurdes du retrait américain ?

Alors que Donald Trump a fait savoir qu'il souhaitait retirer les troupes américaines présentes en Syrie, quelles seront les répercussions de ce retrait pour les Kurdes ?

France Info

"Les Kurdes sont aux premières loges de la guerre en Syrie. Des combattants alliés des Occidentaux, qui ont délogé Daech jusqu'à Rakka (Syrie). Dans les combats, les femmes sont souvent en première ligne. Drapeau kurde à la main, ils chantent et dansent. En quatre mois de combats, c'est la première fois". Ça c'est comment les Kurdes syriens sont présentés dans les médias depuis quatre ans : des héros face à Daech. Ils étaient soutenus par 2 000 hommes des forces spéciales US.

Une opération turque imminente contre les Kurdes en Syrie

C'est terminé. Donald Trump l'a annoncé dans une vidéo. "Et maintenant, il est temps pour nos troupes de rentrer à la maison", déclare-t-il. Les Kurdes contrôlent un quart du territoire syrien avec des villes comme Kobané, Rakka ou Qamishli. Pourquoi ce retrait américain n'est pas une bonne nouvelle pour eux ? "Les Kurdes ont beaucoup d'ennemis autour d'eux, à commencer par la Turquie et le président turc a déclaré ces derniers jours qu'une opération était imminente contre les Kurdes en Syrie", explique le journaliste Guillaume Perrier.

Des combattants kurdes tiennent une position lors de combats face à Daech à Ain al-Arab, en 2014.
Des combattants kurdes tiennent une position lors de combats face à Daech à Ain al-Arab, en 2014. (AHMED DEEB / AFP)